Planète

Mascaret et vague statique : des vagues dans les rivières et lacs

Question/RéponseClassé sous :Eau , vague , houle
Vagues se brisant sur la plage de la rivière Carmel aux États-Unis. © Tewy, Wikimedia CC by-sa 3.0

Il peut y avoir des vagues dans les lacs et les rivières. Il y en a même de plusieurs sortes qui ont permis à une nouvelle discipline sportive d'émerger : le surf de rivière !

Tout d'abord, dès qu'une étendue d'eau est assez grande (fleuve, lac), le vent peut y former des vagues et de la houle de la même façon qu'en mer.

Le mascaret

Ensuite, il existe un phénomène lié à la marée qui produit une vague qui remonte le cours de certains fleuves. Cette vague porte le nom de mascaret. Elle se forme en général à l'équinoxe, lorsque que la topographie d'un estuaire permet à l'onde de marée de remonter le cours du fleuve sous la forme d'une vague.

En France, les aménagements de la Seine l'ont fait disparaître, mais le mascaret se produit toujours dans la Dordogne et la Garonne.

La vague statique

Le dernier type de vague, très apprécié des sports en eau vive, est la vague statique. Contrairement à la mer, où l'eau est immobile et où ce sont les ondes qui se déplacent, dans les rivières c'est l'eau qui se déplace et les ondes de vague qui demeurent statiques.

Ainsi, s'il y a un rocher dans le fond d'une rivière d'eau vive, l'écoulement de l'eau formera en continu une vague un peu en amont de ce rocher. Avec de l'adresse, il est possible de surfer un long moment sur de telles vagues immobiles.