Plantation de canne à sucre pour du biocarburant, matière première nécessaire à la fabrication d'éthanol. Elle est la première plante cultivée à l'échelle de la planète et représente ainsi 23 % de la masse agricole produite. © Romain Decker, cc by nc nd 2.0

Planète

Comment fabrique-t-on le biocarburant avec la canne à sucre ?

Question/RéponseClassé sous :Automobile , biocarburant , biocarburant d'origine végétale

Même si l'expression biocarburant est largement employée, il serait plus juste de parler d'agrocarburant. En effet, ce type de carburant n'est pas véritablement bio ou non polluant, il est seulement produit à partir de ressources agricoles, comme la canne à sucre. Cependant, ce biocarburant qu'est la canne à sucre vient compléter l'éventail des offres alternatives aux carburants issus d’énergie fossile, majoritairement proposés au public. On peut déplorer la faible utilisation de cette ressource énergétique en France.

Cultiver la canne à sucre pour fabriquer de l’éthanol

Grâce à la culture de la canne, on peut produire du sucre qui sert à l'alimentation, mais aussi du carburant. À la suite d'un processus spécifique de fermentation, on obtient un alcool de canne modifié, l'éthanol. En effet, il faut broyer la canne à sucre puis la cuire, et lui faire subir une hydrolyse avant de la refroidir. Vient ensuite l'étape de la fermentation, puis celle de la distillation en éthanol. Il faut ajouter un pourcentage d'essence sans plomb pour obtenir du biocarburant. Le super éthanol E85 est ainsi composé de 85 % d'éthanol et de 15 % d'essence sans plomb.

Biocarburant : un processus de fabrication où rien ne se perd

Tout est bon dans la canne à sucre. Cette plante offre la possibilité d'utiliser l'intégralité de sa matière végétale, en particulier la bagasse qui est le résidu fibreux utilisable comme combustible afin d'alimenter des chaudières ou des turbines électriques. On peut également se servir de la mélasse à des fins pharmaceutiques.