Planète

Quel circuit de randonnée faire dans les gorges du Tarn ?

Question/RéponseClassé sous :Activités sportives , randonnée , Tarn

En raison de leur beauté, les gorges du Tarn foisonnent de circuits de randonnée en tout genre. Il est en outre possible de faire une randonnée dans les gorges du Tarn aussi bien sur terre que sur l'eau.

Saint-Chély-du-Tarn, l’un des plus beaux villages de France, est à découvrir lors d'une randonnée dans les gorges du Tarn. © Jean-Pol Grandmont, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Les circuits de randonnée dans les gorges du Tarn à pied

Il existe de beaux sentiers de randonnée pédestre dans les gorges du Tarn. Parmi les plus faciles, le sentier de Sainte-Énimie (6,7 km) offre des vues magnifiques sur les gorges. Le sentier de Saint-Chély-du-Tarn (15 km) permet, lui, de découvrir de nombreux monuments et châteaux. Enfin, parmi les grandes randonnées, la plus remarquable est sans doute le sentier des gorges du Tarn. Ce dernier s'étend sur 240 km, depuis les sources du Tarn jusqu'aux plaines.

Les circuits de randonnée dans les gorges du Tarn à vélo

Il existe quatre principaux circuits de randonnée à vélo passant tous par les gorges du Tarn et finissant à Causses. Ces circuits démarrent à Ispagnac, Sainte-Énimie, Les Vignes et Le Rozier. Chacun de ces circuits offre son comptant de beaux paysages et de ruines chargées d'histoire.

Les gorges du Tarn en canoë

Plusieurs sociétés proposent des randonnées en canoë adaptées au niveau de chacun dans les gorges du Tarn. La plupart des circuits commencent au pont de Quézac, de la Malène ou de Sainte-Énimie, et s'arrêtent au cirque des Baumes ou aux Vignes. Le plus long circuit, qui traverse toutes les gorges, s'étend sur 43 km entre le Causses Méjean et le causse de Sauveterre. Il se fait généralement en trois jours.

Anecdote

Le pas de Soucy, sur le chemin de nombreuses randonnées, serait selon la légende le tombeau du Drac. Ce serpent gigantesque empêchait sainte Énimie de construire son église. Celle-ci s'en plaignit à saint Hilaire. Celui-ci parvint à chasser le serpent, qui mourut dans le Tarn. De grandes pierres tombèrent alors sur sa dépouille et formèrent le site du pas de Soucy.

Cela vous intéressera aussi