Planète

Aglais urticae - Petite Tortue

Diaporama - Insecta
PhotoClassé sous :zoologie , insecte , hyménoptère
Aglais urticae - Petite Tortue

Description

Lépidoptère de la famille des nymphalidés, aglais urticae fréquente les milieux ouverts jusqu'à 3000 mètres d'altitude. Espèce très commune, c'est l'un des premiers papillons à réapparaître dès les beaux jours, à la fin de l'hiver. Il se plait principalement aux abords de ses plantes hôtes que sont les orties et les ronces, en lisière de forêts, dans les friches et les bocages.

Biologie

L'envergure des ailes orangées de la Petite Tortue varie entre 40 et 50 mm. Les franges alaires sont ornées d'une rangée ininterrompue de taches bleues. La face interne de la voilure antérieure est barrée de longues bandes de couleur sable. L'insecte se reconnaît à la tache blanche qui décore l'apex des ailes antérieures.

L'imago mâle occupe un territoire qu'il défend âprement contre ses rivaux, et se consacre presque exclusivement à la recherche de nectar. La femelle dépose ses œufs de forme cylindrique sous les feuilles d'orties. Les chenilles sont noires ponctuées de rayures jaunes longitudinales, couvertes d'épines, et vivent uniquement sur les urticacées. La nymphose s'effectue dans une chrysalide brun gris brillant. Le papillon hiberne sous forme ailée dans des lieux protégés tels que les greniers ou les granges.

© Patrick Straub

Toutes les photos