Expert Planète

Antoine

1944-06-04 -

Chanteur, voyageur, photographe et réalisateur

Classé sous :Voyage
J'ai eu la chance de naître voyageur, et je n’ai presque jamais cessé de voyager depuis. C’est donc un grand plaisir et un grand honneur pour moi d’être parrain du Magazine des Voyages de Futura-Sciences. Je souhaite que les documents, les photos, les vidéos que vous y trouverez vous donnent à vous aussi l’envie de voyager votre vie... Antoine
Antoine, Chanteur, voyageur, photographe et réalisateur

Biographie

Je suis né dans un lieu très exotique, à Tamatave, Madagascar, où mon père travaillait aux Travaux Publics de ce qui s'appelait alors la France d'Outre Mer... ne me demandez pas des souvenirs de Madagascar, je l'ai quittée à 2 ou 3 ans, et je ne me souviens de rien..... En 1946, ma famille s'installe à Saint Pierre et Miquelon pour deux séjours de près de 3 ans. Si, pour y aller, je traverse 4 fois l'Atlantique sur des paquebots, et s'il m'arrive de faire naviguer des maquettes de voiliers sur les mêmes mares où nous patinons l'hiver, l'appel de la Mer ne me parvient pas encore !

1954 : Après un séjour d'un an à Marseille (école primaire la Roseraie à Endoume et quelques mois au lycée pilote de Marseilleveyre), nous nous installons pour 4 ans au Cameroun.

En 1958, de retour des " colonies " nous habitons tour à tour Thonon-les-Bains, Annecy, Grenoble ; d'élève moyen, je deviens élève brillant, récoltant plein de prix et finissant par préparer l'examen d'entrée à l'école Centrale. Les années 61-63 : première rencontre avec la musique et la route, des amis américains me font découvrir le folk song. Je passerai l'été 64 à parcourir en tous sens l'est des USA...mes cheveux y prennent le temps de pousser.

1964 : Les deux dernières années de mes études à Centrale me voient m'intéresser de moins en moins à la Thermodynamique et de plus en plus à la chanson... Après un été passé sur les routes d'Europe, grattant la guitare et faisant la manche aux étapes, je cherche un bistrot où chanter quelques chansons pour gagner un peu d'argent de poche pour accompagner ma dernière année d'études...

Chanteur 1965 - 1969

...au lieu de cela, je trouve un contrat d'enregistrement ; mon premier 45 T a un succès d'estime, mais l'album qui suit, les Élucubrations, connaît un succès inimaginable : en mai 66, (le jour où je passe mon dernier examen), je suis en vedette à l'Olympia. En 1967 : La même aventure se reproduit en Italie, ou la chanson "Pietre", révélée au festival de San Remo, ouvre une série de gros succès : pendant 5 ans, je serai presque plus italien que français.

De 1967-74 : La vie du "show business" a des bons côtés, mais franchement, si elle me donne l'occasion de voyager (Brésil, Italie, Allemagne, Espagne, Argentine, Grèce...), çà ne me satisfait pas de ne voir de chaque pays que l'aéroport, les studios de télévision et les grands hôtels...

Chanteur - Voyageur 1969 - 1991

Heureusement, cet été 69, je découvre par le plus grand des hasards la voile, sur un petit dériveur inclus dans l'inventaire d'une maison que j'ai louée sur la côte d'azur. Très vite, je décide qu'en 1974, à l'âge de 30 ans, je me retirerai et partirai faire le tour du monde sur un voilier ; au début, le voyage est prévu avec des copains, mais chacun d'entre eux ayant des changements dans sa vie l'empêchant de partir, je décide de partir seul. En 1974, après avoir satisfait quelques envies (présenter des émissions de télévision, chanter en une dizaine de langues, reprendre une opérette, etc.), je pars à la date prévue à bord d'une goélette de 14 m en acier, Om, pour 5 ans... 28 ans plus tard le voyage continue ! 1977, Jacques Arthaud, l'éditeur de tout ce qui touche la mer m'ayant écrit à Rio de Janeiro, je publie mon premier livre, Globe Flotteur ; 6 autres livres suivront chez le même éditeur. Om boucle la boucle en 1980 ; j'en profite pour enregistrer "La Motogodille", adaptation farfelue d'une chanson traditionnelle polynésienne.

En 1981, je récidive, en repartant sur un nouveau voilier, Voyage, un sloop de 10 m en aluminium épais, qui me conduira pendant 8 ans au Brésil aux Antilles, au Québec puis en Polynésie. Quelques albums de chansons, dont "Touchez pas à la mer", et la première édition d'un livre pratique sur la navigation lointaine "Mettre les Voiles".

1989, Voyage vendu à Tahiti, je repars sur un catamaran de 12m50, Banana Split (oui, la marraine est Lio) , non sans avoir publié chez Gallimard un premier album de photos "Iles... était une fois", dont le grand succès ouvre la voie à plusieurs autres albums de photos chez le même éditeur.

Chanteur - Voyageur - Photographe et réalisateur 1991 - 2005

1991, parti photographier autour du monde , pour un album photos, une trentaine de lieux qui me font rêver, j'ai l'idée de les filmer aussi... mon premier film, "Amoureux de la Terre", réalisé avec les moyens du bord, connaît un succès encourageant ; je réaliserai désormais un ou deux films chaque année ; les douze films de la série "Iles était une fois ", publiés par Warner en VHS puis en DVD, seront diffusés dans de nombreux pays et doublés (par moi) en plusieurs langues.

En 1998, Banana Split coupe son sillage au pied du rocher du Diamant, en Martinique, et boucle un tour du monde ; Après une nouvelle boucle dans l'Atlantique, je regagne les Caraïbes et l' Amérique centrale.

1999 : Construire un nouveau bateau après 10 ans ... Je réalise que je referais pratiquement le même bateau ! je remets donc à neuf les moteurs, quelques voiles et accessoires divers, et reprends la route... Banana Split m'attend au Panama, et je réécris le livre "Mettre les Voiles", tenant compte des nombreux changements intervenus dans la navigation en 17 ans... Passionné d'informatique, je publie "Mille astuces et conseils pour Mettre les Voiles" en CD ROM.

En octobre 2001, Warner publie le treizième film de la série "Iles était une fois" : Les Caraïbes Secrètes, consacré à une vingtaine d'îles ou d'archipels des Antilles peu connus, où la nature a gardé ses droits. Huit mois de navigation m'emmènent des îles San Blas (Panama) à Tahiti, avec escales àl'île Coco, aux Galapagos, et surtout trois mois inoubliables aux Gambier et aux Tuamotu. Et puis je reviens en France pour faire chanteur ! Pour la première fois en 15 ans, je chante sur scène avec des musiciens au Petit Journal à Paris... tout en lançant de nouveaux projets de livre, de film et bien sur de voyages !

2003, une année bien active : Le DVD et le CD audio du spectacle donné au Petit Journal Montparnasse à Paris en Novembre 2002 (j'y chante encore à 4 reprises cette année); un album de photos aux éditions de la Martinière : "La plus belle île du monde", et le DVD-video du même titre chez Warner. Enfin, Universal publie un CD story de ma période Barclay, chansons écrites en mer de 1978 à 1991 , de "La Motogodille à "Touchez pas à la mer" ou "Le monde est merveilleux". Un nouveau tournage, dans une île fascinante, Madagascar. Et la navigation ? Quelques semaines à Tahiti et Moorea, et surtout, retour aux Tuamotu, et, en fin d'année, aux Gambier, pour quelques mois de plus de séjour dans ce petit archipel de rêve.

Beaucoup de navigation en cette année 2004 : deux mois aux Gambier, puis le tournage aux Seychelles de dix nouvelles émissions pour la chaîne Voyage; tournage d'un prochain film à Tahiti, Moorea et aux îles Sous-le-Vent; deux mois aux Tuamotu ; trois semaines aux îles Sous-le-Vent, dont un carénage à Raiatea; puis je quitte à regret la Polynésie : escale à Mopelia, aux îles Cook, Tonga, à Wallis, et Banana Split m'attend quelques semaines en Nouvelle Calédonie tandis que je présente en France mon nouveau film : Madagascar.

Chanteur - Voyageur - Photographe et réalisateur (2005 à aujourd'hui)

2005 : Quelle année ! deux mois de navigation autour de la Nouvelle Calédonie ; puis un nouveau tournage pour ATOL à Cuba, suivi d'un tour du monde en 75 jours et 45 vols pour ramener des images de Patagonie, de l'île de Pâques, des Marquises, de Nouvelle Zélande, de Tasmanie et d'Australie, de Bali, du Cambodge, de Madagascar, du Cap de Bonne Espérance et du Botswana. Puis nous avons tourné pour la chaîne voyage, en compagnie de la charmante Keen de Kermadec, dix émissions consacrées à la cuisne de dix îles ou archipels de la planète. A la même époque, les éditions Hermé publient mon livre "D'îles en îles", 424 pages de photos de 52 iles ou archipels différents.

Deux mois et demi de navigation au long de la Nouvelle Calédonie, de l'atoll de la Surprise à l'île des Pins, et puis je rentre en France pour la publication de deux ouvrages en DVD : le nouveau DVD consacré à Tahiti et à ses îles : Retour au Paradis ; et puis un coffret de 3 DV rassemblant les dix émissions "Antoine fête la cuisine" co-produites avec la chaîne Voyage; beaucoup d'émissions de Télévision et de radio en perspective, jusqu'au Salon Nautique, avant de rejoindre à nouveau mon catamaran dans le Pacifique sud-ouest.

2006-2010 : Nous continuons nos tournages en Haute définition, et publions les premiers Blu-Ray de notre nouvelle série HD : la Patagonie et la Nouvelle Zélande ( 2007) puis l' Afrique Australe et la Nouvelle Calédonie (2008), l'Australie et l'Asie du Sud-Est (2009). Parallèlement, Arthaud (qui a édité mes premiers livres dès 1977 !) publie les deux volumes de mon autobiographie : Oh Yeah (1944-1974, paru en 2007) et Au bout de mes rêves (1974-2004, publication 2008), ainsi que la réédition (2010) de mon livre pratique « Mettre les voiles ».

Je suis, à la fin 2009, l'invité d'un grand nombre d'émissions télévisées, dont « Questions pour un champion » (que je gagne) ; je retrouve régulièrement le public des conférences Connaissance du Monde, auquel je présente mes films sur Tahiti, sur Madagascar ou, en 2010, sur la Nouvelle-Calédonie. Coté lunettes, la saga ATOL se poursuit, en compagnie maintenant d'Adriana Karembeu.

Coté chanson, Sony BMG publie une compilation de 75 de mes chansons enregistrées pour Vogue ou pour RCA, dont la moitié encore inédites en CD. la société LMLR entreprend l'édition de mes 4 premiers albums , avec bonus, dans la collection « Vinyl Replica » je découvre le texte de ma chanson "Les Elucubrations" ... dans le manuel d'histoire de mon fils en Terminale ! Et nous créons un nouveau site Internet pour donner gratuitement aux chorales, classes de chant, etc, l'enregistrement et les partions de ma chanson « Touchez pas à la mer ».

Coté bateau, je navigue abondamment dans tous les archipels de Polynésie, avec une préférence pour les Tuamotu, les Gambier et les Australes.

2011-2012 : Le chanteur Stanislas (talentueux créateur du «Manège», et qui se trouve être le fils de François Renoult ,compositeur de nombreuses musiques pour Antoine de 1965 à 1972), propose à Antoine d'enregistrer un album de chansons originale écrites lui et par un groupe de jeunes auteurs et compositeurs très motivés Stanislas travaille fréquemment, entre autres, avec Calogero ; Antoine y ajoute quelques chansons qu'il a écrites, dénonçant, près d'un quart de siècle après avoir revendiqué « la pilule dans les monoprix », une tentative de retour à un ordre moral qui semblait de l'histoire ancienne depuis les années soixante, et prenant la défense enthousiaste des personnes qui ont choisi d'exercer le commerce de l'amour, qu'Antoine nomme les Arts du Lit. En Novembre 2012, Antoine chantera à l'Olympia les nouvelles chansons de l'album réalisé par Stanislas, mais aussi, bien sûr, ses grands succès de toujours, Les Elucubrations, Je l'appelle Canelle, Juste quelques Flocons qui tombent, Bonjour Salut,, mais aussi les chansons ramenées de ses voyages, au Brésil, en Polynésie, comme La Motogodille.