Planète

Le beffroi de Gand, au cœur des Flandres

Dossier - Voyage en Belgique, le charme du plat pays
DossierClassé sous :Voyage , voyages , géographie

-

De la Grand-Place de Bruxelles au beffroi de Bruges, la Belgique est un territoire chargé d'histoire au patrimoine culturel impressionnant. Partez pour un voyage en Belgique, à la découverte des plus belles villes du plat pays.

  
DossiersVoyage en Belgique, le charme du plat pays
 

Datant du XIVe siècle, le Beffroi de Gand est une tour communale qui domine la ville à plus de 90 mètres de hauteur et offre une vue imprenable.

Avec ses 91 mètres de hauteur, le beffroi de Gand, en terre de Flandres, domine la ville. Construit en moins de cent ans, entre 1313 et 1380, il est l'un des symboles de la victoire des indépendantistes flamands.

Le dragon du Beffroi de Gand.© Jim Forest - CC BY-NC 2.0

Le beffroi et la bataille des éperons d'or

Ce chef d'œuvre architectural, classé au patrimoine mondial par l'Unesco, a été érigé à la suite de la bataille des éperons d'or qui a opposé en 1302 l'armée du roi Philippe IV de France aux milices communales flamandes. À cette époque, la Flandre était encore une province du royaume de France, une province très prospère grâce à l'industrie textile. Mais les taxes imposées par Philippe le Bel provoquèrent une révolte dans les rangs des artisans tisserands et des commerçants. Révolte qui se solda par une bataille rangée le 11 juillet 1302 que n'eurent aucun mal à remporter les forces communales face à une armée française mal préparée. Cette victoire sonne l'heure du début de l'indépendance des Flamands.

Après cette bataille victorieuse, les corporations de métiers obtinrent une participation dans le gouvernement de la ville et la construction du beffroi, une tour communale, symbolisait leur nouveau pouvoir.

Construit en moins d’un siècle, Le beffroi de Gand surplombe la ville et les terres de Flandres du haut de ses 91 mètres, offrant au visiteur un panorama exceptionnel. © Donarreiskoffer, CC by-nc 3.0

Un carillon qui annonce les fêtes de Gand

Le beffroi de Gand se situe dans un complexe composé d'une halle aux draps du XVe siècle et de la prison de la ville datant du XIIIe siècle. Servant de tour de guet, il est surmonté d'un dragon en cuivre doré et d'un bourdon, aujourd'hui composé de 53 cloches, et utilisé à l'époque pour prévenir des dangers ennemis et d'incendies nombreux en raison des maisons construites en bois. De nos jours, le carillon se fait encore entendre pour annoncer le début des fêtes de Gand.

S'élevant sur quatre étages, le beffroi offre une vue panoramique imprenable sur la ville et ses environs. Le visiteur accède à la galerie supérieure se situant à 91 mètres, où se trouve le mécanisme de l'horloge, grâce à un ascenseur de la Belle époque. Le premier et le second étage renferment un musée, tandis que le rez-de-chaussée contient la salle du Secret où étaient conservés les chartes et privilèges concédés par le comte aux notables et représentants des métiers.