Planète

Conclusion et Bibliographie

Dossier - Marée verte et nitrate
DossierClassé sous :océanographie , algue , marée verte

-

Dans certains sites côtiers l'équilibre inter-spécifique lentement élaboré par la sélection naturelle, peut se trouver déplacé au profit d'une espèce ou de quelques-unes, en réponse à une modification récente des conditions environnementales. C'est notamment le cas des sites soumis à une augmentation importante des apports nutritifs d'origine continentale, parfois d'origine urbaine (effluents de stations d'épuration), souvent d'origine agricole (lessivage de terres cultivées trop enrichies en engrais organiques ou minéraux ).

  
DossiersMarée verte et nitrate
 
  • Conclusion

Le phénomène de "marée verte" en mer à marée, installé depuis une trentaine d'années sur les côtes de Bretagne principalement, est désormais bien connu sur le plan des
mécanismes mis en jeu, grâce aux études de cartographie, d'écophysiologie et de modélisation mathématique menées par plusieurs scientifiques.

Dans les sites côtiers peu dispersifs, les apports anthropiques excessifs d'azote,particulièrement sous forme de nitrate d'origine agricole, sont responsables de cette forme d'eutrophisation, plus néfaste aux diverses activités humaines liittorales que véritablement à l'écosystème lui-même, dès lors qu'en mer à marée la turbulence est suffisante pour éviter les anoxies mortelles. Les modèles numériques ont permis d'évaluer quantitativement les effets attendus de divers scénarios d'évolution des apports terrigènes de nitrate, et montrent que, sans une réduction forte des concentrations en nitrate des rivières aboutissant aux sites les plus touchés, il est vain d'espérer voir diminuer sensiblement cette nuisance estivale, sauf momentanément, lorsque la nature opère elle même, par une sécheresse marquée du printemps et de l'été, une diminution importante des débits fluviaux et donc des apports de nitrate.

La compréhension du phénomène est donc actuellement largement suffisante pour aboutir à des recommandations très concrètes et précises sur les actions de reconquête de la qualité de l'eau à mener : encore faut-il que les pouvoirs publics prennent réellement les moyens de faire respecter les normes permettant une utilisation respectueuse de l'environnement et aient enfin la volonté de faire passer l'intérêt général avant celui d'un groupe professionnel particulier.

  • Bibliographie

BEN CHARRADA R., 1992. Le Lac de Tunis après les aménagements. Paramètres physico-chimiques en relation avec la croissance des macroalgues, Marine Life, 1:29-44.

DION P. et LE BOZEC S., 1996. The French Atlantic coasts. In: SCHRAMM W. et NIENHUIS P.H.,eds.,Marine benthic vegetation. Recent changes and the effects of eutrophication. Ecological studies 123, Springer Verlag, 251-264.

DION P., LE BOZEC S. et GOLVEN P., 1996- Factors controlling the green tides in the Bay of Lannion (France). In: RIJSTENBIL J.W., KAMERMANS P. et NIENHUIS P.H.,eds.,
EUMAC Synthesis Report.

MENESGUEN A., 1998. Détermination d'objectifs de qualité en nutriments dissous pour les rivières alimentant la marée verte des baies de Saint-Brieuc et Lannion. Rapport final de contrat pour le Conseil Général des Côtes d'Armor, 24 p.

MENESGUEN A. et PIRIOU J.Y., 1995. Nitrogen loadings and macroalgal (Ulva sp.) mass accumulation in Brittany (France). Ophelia, 42:227-237

MENESGUEN A. et SALOMON J.C., 1988. Eutrophication modelling as a tool for fighting against Ulva coastal mass blooms. In: SCHREFFLER B.A. et ZIENKIEWICZ O.C., eds.,
Computer Modelling in Ocean Engineering, Balkema, Rotterdam: 443-450.

MERCERON, M. (1998). Inventaire des ulves en Bretagne - Année 1997 - Rapport de synthèse. Rapport interne IFREMER n° DEL/EC/RST/1998/02, 18 p.

PIRIOU J.Y., MENESGUEN A. et SALOMON J.C., 1991. Les marées vertes à ulves: conditions nécessaires, évolution et comparaison de sites. In: ELLIOTT M. et DUCROTOY
J.P., eds., Estuaries and Coasts: Spatial and Temporal Intercomparisons, Olsen et Olsen:117-122.

SFRISO A., PAVONI B. et MARCOMINI A., 1989. Macroalgae and phytoplankton standing crops in the central Venice Lagoon: primary production and nutrient balance, Sci.
Tot. Envir., 80: 139-159.