Planète

Caulerpa taxifolia : impact environnemental et économique

Dossier - La Caulerpa taxifolia, algue invasive
DossierClassé sous :océanographie , caulerpa , taxifolia

-

Appelée algue tueuse, peste verte, fleur du mal, serpent des mers, Alien des mers, algue fatale, assassine, ravageuse, cancer ou sida des mers... Caulerpa taxifolia n'arrête pas de défrayer la chronique depuis sa découverte en 1984, au pied du rocher de la Principauté de Monaco.

  
DossiersLa Caulerpa taxifolia, algue invasive
 

Depuis son introduction en 1984, plus de 10.000 hectares sont concernés par Caulerpa taxifolia et sur plus de cent zones répertoriées dans de nombreux pays (France, Monaco, Italie, Croatie, Tunisie, Espagne, Albanie, Corse, Crête, Malte, Sardaigne, Lybie, les Baléares, Chypre) représentant plusieurs centaines de kilomètres de côtes.

Posidonie en Méditerranée. © Richard Ling, Flickr, CC by-nc-sa 2.0
Carte de la répartition de Caulerpa taxifolia en 2008. © B. Galil - Domaine public

Invasion de la Caulerpa taxifolia : l'impact environnemental

Elle s'étend du bord jusqu'à des profondeurs de 100 m dans certains endroits !

Depuis juin 2000, les États-Unis sont concernés car l'algue a été trouvée en 2002 à San Diego et Los Angeles alors qu'elle était inconnue de toutes les côtes du Pacifique des Amériques.

Les posidonies sont des plantes aquatiques de la famille des Posidoniaceae. Bien qu'elles vivent sous l'eau, ce ne sont pas des algues, mais des plantes à fleurs (angiospermes) monocotylédones sous-marines. © Nachosan, CC BY-SA 3.0

Se présentant comme une moquette végétale, son extension se poursuit d'année en année inexorablement. Elle entre en concurrence avec la plupart des autres algues et pénètre les herbiers de Posidonies et de Cymodocées. La faune subit également de profonds changements, en particulier celle fixée (gorgones, éponges, coraux ou peu mobile (oursins). Peu ou pas mangée par les Poissons et les Invertébrés (car elle contient des substances toxiques) cette nouvelle végétation dominante ne constitue pas une nourriture de remplacement ce qui aggrave son impact écologique.

Dans les zones les plus anciennes, on observe une diminution de l'abondance de certains poissons (observatoire sur l'expansion de la Caulerpa taxifolia en Méditerranée).

Invasion de la Caulerpa taxifolia : l'impact économique

Des répercussions sur l'économie et les activités humaines sont ponctuellement et de plus en plus constatées ; certains clubs de plongée, sur les endroits les plus atteints sont obligés de changer de site car il y a de moins en moins de biodiversité à observer.

La Côte d'Azur étant un centre mondial pour le tourisme balnéaire, cela peut avoir un impact non négligeable à très brève échéance.

Ce sont les pêcheurs professionnels qui sont les plus handicapés. Par mer agitée, les filets se remplissent de Caulerpa empêchant toute prise de poissons, sans parler du nettoyage des filets. Certains pêcheurs demandent même des subventions pour palier le manque à gagner ou pour doubler les filets!