Planète

Tremblement de Terre et tectonique des plaques

Dossier - Qu'est-ce qui fait trembler la terre ?
DossierClassé sous :géologie , Incontournables , faille

-

Dans ce dossier, Olivier Bellier traite des tremblements de terre. Il évoque le « moteur » des tremblements de terre (ou séismes) et leur lien avec la tectonique des plaques, modèle qui aujourd’hui explique l’ensemble de la dynamique et de la vie interne de la Terre. Puis il aborde les différents « outils » qui permettent d’étudier les séismes et les failles qui les génèrent. Après avoir évoqué la prise en compte du risque sismique en traitant rapidement les notions de prévision et de prévention, il évoque la « vie sismique » de la France, pour finalement focaliser la fin de ce dossier sur la sismicité de la Provence, domaine à sismicité relativement élevée eut égard à la sismicité modérée de la France.

  
DossiersQu'est-ce qui fait trembler la terre ?
 

Au début du XXème siècle, Alfred Wegener constatait que les continents avaient dérivé les uns par rapport aux autres au cours des temps géologiques (c'est à dire sur des échelles temporelles de l'ordre de plusieurs Millions d'années) - Figures 4 et 5. Il y a 290 Millions d'années , tous les continents étaient réunis en un seul domaine de Terre émergé, un immense continent : "la Pangée".

Figure 4 : Un continent unique il y a environ 300 Millions d'années : "La Pangée"

Pour preuve de ce phénomène, la forme des continents, certaines lignes de côtes actuelles se correspondant comme un véritable puzzle. Il suffit de regarder la forme des continents Africain et Américain du Sud, pour s'en convaincre. Ce concept de "Dérive des continents", énoncé par Wegener et très controversé pendant plus de cinquante ans, a servi de base au modèle actuel de la "Tectonique des plaques".

Figure 5 : Animation illustrant la dévive des continents

C'est dans les années 1970 que, grâce à l'observation des fonds océaniques, les scientifiques ont énoncé ce modèle qui permet d'expliquer la dynamique globale de la Terre et la répartition des séismes et des volcans. Des plaques lithosphériques se déplacent les unes par rapport aux autres à des vitesses de quelques centimètres par an. Elles sont limitées par des frontières de plaques. La majeure partie de l'énergie sismique libérée à la surface du globe, l'est donc au niveau de ces frontières de plaques, telles que les zones de subduction, les rides médio-océaniques, ou encore les failles transformantes...

Le territoire français bénéficie d'une relative tranquillité du fait de sa localisation éloignée des frontières de plaques. Nous pourrions donc nous sentir protégés par rapport à certains de nos voisins tels que l'Italie ou la Grèce ou bien encore par rapport à d'autres zones plus éloignées telles que le Japon ou l'Ouest des Etats Unis. Tout le monde se souvient des tremblements de terre de Kobé au Japon qui se produisit en 1995, 6348 morts et prêt de 100 milliards de dollars de dommages, d'Izmit (Istambul) en Turquie (Août 1999) ou encore, plus récemment, le séisme de Sumatra, qui de par le Tsunami qu'il généra fut l'un des plus meurtriers de notre histoire.