Planète

Printemps sous-marin : l'algue asparagopsis

Dossier - Provence : géologie des paysages sous-marins
DossierClassé sous :géologie , plongée , plateau continental

-

Calanques, arches, grottes, dolines et poljés façonnent le paysage sous-marin de la côte méditerranéenne, faisant de la Provence un site géologique privilégié de la plongée.

  
DossiersProvence : géologie des paysages sous-marins
 

Certains événements « phénologiques », très frappants pour le plongeur, inscrivent le paysage immergé dans une ébauche de calendrier saisonnier et amènent à une perception cyclique du paysage sous-marin. La faune sous-marine répond à ces cycles. Le début de la bonne saison est initié, au printemps, par la prolifération de l'algue asparagopsis qui tapisse alors fonds et tombants et qui a la propriété de s'accrocher aux combinaisons de néoprène des plongeurs (Photo 28).

Photo 28. L'algue asparagopsis envahit les fonds au printemps et marque la bascule vers la bonne saison. © J. Collina-Girard

L'algue asparagopsis marque le printemps sous-marin

Les variations saisonnières de températures, associées aux changements de fréquence du mistral et des vents de nord-est, s'accompagnent de changements de températures des eaux. 

La disparition de cette algue marque ensuite l'imminence du réchauffement estival. Simultanément, des crustacés, comme les araignées de mer, migrent vers la côte au printemps alors que les premiers poulpes font leur apparition (Photo 29).

Photo 29. Les poulpes, caractéristiques de la faune sous-marine, envahissent les eaux littorales en été et au début de l'automne avant de se raréfier en hiver. © J. Collina-Girard