Planète

Navigation, géologie et température des eaux à Marseille

Dossier - Provence : géologie des paysages sous-marins
DossierClassé sous :géologie , plongée , plateau continental

-

Calanques, arches, grottes, dolines et poljés façonnent le paysage sous-marin de la côte méditerranéenne, faisant de la Provence un site géologique privilégié de la plongée.

  
DossiersProvence : géologie des paysages sous-marins
 

Par un heureux effet de hasard, les littoraux marseillais, orientés par les directions des fracturations géologiques, s'opposent exactement aux vents dominants. Sur la côte ou sur les îles, l'heureuse conjonction de la géologie et de la météorologie offre ainsi la possibilité de trouver des mouillages refuges par tous les temps, particularité qui n'a sans doute pas échappé aux marins grecs de l'Antiquité quand ils s'établirent à Marseille au VIe siècle avant notre ère.

Les vents marseillais ont un rôle sur la température des eaux de la côte. © CC by nc 3.0

Balance des vents et température des eaux

Pendant la bonne saison, la balance des vents provoque des déplacements de la couverture d'eau chaude (23 °C-24 °C) poussée par le vent d'est. Cette couverture d'eau chaude repose sur des eaux profondes plus froides (13 °C).

Par mistral, cette tranche d'eau chaude est repoussée derrière le cap Sicié alors que les eaux profondes et froides montent vers la surface en faisant, très rapidement, chuter la température des eaux fréquentées par les plongeurs. En cas de renverse, la couverture d'eau chaude, n'étant plus repoussée par le mistral, envahit à nouveau la rade en se surimposant aux eaux profondes et froides, établissant alors un violent courant de surface.

La thermocline entre eaux chaudes superficielles eaux froides profondes se déplace verticalement au gré de cette balance des vents, en modifiant ainsi le « paysage thermique » du plongeur. Ces variations de températures rapides affectent aussi les autres acteurs du paysage, dont les poissons pélagiques qui se déplacent au gré des mouvements de cette couverture d'eau tiède.