Minéralogie des Alpes françaises - Mythe et fascination

DossierClassé sous :géologie , minéraux , alpes

-

Depuis des temps immémoriaux, les « cristaux » ont été recherchés dans les Alpes, nous vous proposons une promenade à travers les principaux sites, en s'attardant tout particulièrement sur les sites sources de spécimens parmi les meilleurs au monde.

  
DossiersMinéralogie des Alpes françaises - Mythe et fascination
 

Depuis des temps immémoriaux, les « cristaux » ont été recherchés dans les Alpes. Vers 300 avant Jésus-Christ, Théophraste, disciple d'Aristote, évoque dans son "Peri lithon", ouvrage sur "les roches" au sens large, notamment le quartz et quelques unes de ses utilisations courantes, comme la réalisation de sceaux.

Les gisements des Alpes étaient une des sources majeures de cette matière première pour l'artisan. Dans son "Histoire Naturelle", Pline l'Ancien, au premier siècle après Jésus-Christ, signale quelques gisements de quartz, «on estime fort celui provenant des montagnes des Alpes» affirme t-il.

Or natif - Mine de La Gardette, Le Bourg-d'Oisans, Isère - Collection P.Guiguet-Bologne. © Louis-Dominique Bayle - Revue Le Règne Minéral - Reproduction et utilisation interdites

Une « promenade » à travers les principaux sites est ici proposée, en s'attardant tout particulièrement sur les sites sources de spécimens parmi les meilleurs au monde pour une espèce minérale, ou au riche passé historique.