Planète

Les sources minérales de Vichy

Dossier - Randonnée dans l'Allier
DossierClassé sous :géographie , forêt du Tronçais , chêne

-

L'histoire et la superficie du département de l'Allier correspond à celle du duché de Bourbon, c’est un des aspects de ce dossier, nous parlerons aussi des eaux de Vichy et de la forêt de chênes du Tronçais une des plus belles de France.

  
DossiersRandonnée dans l'Allier
 

Les sources minérales de Vichy, appartiennent à la famille des eaux bicarbonatées sodiques riches en oligo-éléments.

A Vichy, les températures des sources vont de 16° à 66°C. Alors que l'eau pure est sans saveur, les eaux thermales ont fréquemment un goût qui traduit la présence de substances dissoutes. Cette présence est confirmée par un dépôt de concrétions au point d'émergence et par les analyses.

Le gaz qui s'en échappe est le plus souvent du gaz carbonique ou soufré. Le dégagement gazeux peut dans certains cas provoquer le jaillissement. On sait que la température augmente avec la profondeur. En Auvergne, où la température s'élève de 30° par kilomètre, des températures de sources de 60° suggèrent des profondeurs de 3 à 4 kilomètres (refroidissement pendant la remontée). La conservation de température implique une montée rapide qui se produit en empruntant des fissures des grandes failles de la Limagne.

Vue de Vichy au 15è siècle

En circulant dans ces fissures les eaux dissolvent certains composants. La dissolution est facilitée par la chaleur et la durée du contact, le trajet souterrain de l'eau étant très lent : plusieurs centaines d'années.

Le gaz carbonique provient des zones profondes de l'écorce. Il y est présent à l'état d'inclusions dans les cristaux des roches. Les mouvements géologiques libèrent le gaz qui monte vers la surface pour se dissiper dans l'atmosphère. Il rencontre l'eau, et s'y dissout jusqu'au moment où la pression diminue, il s'en dégage alors sous forme de bulles.

Les eaux thermales proviennent des précipitations infiltrées dans le sol mais elles se distinguent des eaux de source par un trajet souterrain beaucoup plus long et beaucoup plus profond. Les eaux de Vichy trouvent leurs origines au pied du massif volcanique dans la chaîne des Puys en Auvergne. Elles traversent la plaine de la Limagne à grande profondeur en un long voyage de plus de 15000 ans.

Ces eaux se divisent en deux groupes :

1 - Les sources froides :

Source "Célestins " du nom d'un couvent de Célestins fondé en 1410. Elle émerge à Vichy à 22°. Elle est la moins minéralisée. Les moines célestins étaient membres d'un ordre religieux qui est issu des Ermites de Saint-Damien, ou frères de l'Esprit Saint (abbaye du Saint-Esprit, à Sulmona,Abruzzes). Ceux-ci formaient une branche érémitique des bénédictins lorsque Pierre de Morrone, animateur du mouvement, devint pape sous le nom de Célestin V (1294). Le nom de Célestins fut bientôt donné aux membres de l'ordre, qui comptait une vingtaine de prieurés.

-- Source "Parc " - Elle émerge à Vichy à 23°8
-- Source " Lucas" - Elle émerge à Vichy à 27°. Le Baron Lucas, médecin au début du XIXème siècle acheta la source pour le compte de l'État.

2 - Les sources chaudes :

-- Source "Hôpital " - Elle émerge à Vichy à 34° et est riche en anhydride carbonique.
-- Source "Chomel " du nom du médecin, intendant des eaux, qui la fit aménager en 1750- Elle émerge à Vichy à 43°5.. Elle est riche en fluor et est la plus utilisée des eaux de cure.
-- Source "Grande Grille " - Elle émerge à Vichy à 39°. C'est la plus riche en fluor. Elle est très active et prescrite à petites doses.

L'ingestion d'eau de Vichy provoque une normalisation de la fonction hépatique par relâchement du sphincter d'Oddi. Elle est régulatrice du débit biliaire et a un effet très bénéfique sur les enzymes hépatiques.

Elle protège l'organisme contre les effets de l'histamine, substance toxique libérée par le choc allergique, spécialement dans les allergies alimentaires. Elle double la vitesse d'évacuation gastrique et augmente la résistance de la muqueuse gastrique vis-à-vis des agressions médicamenteuses et toxiques. Elle a aussi une action excitatrice sur la sécrétion externe du pancréas.

Il convient de boire de l'eau thermale fraîche, à la source, dès son émergence, car ses effets diminuent très rapidement : ses éléments actifs tombent au fond du récipient, la privant d'une partie de ses propriétés. De plus, il convient de se souvenir que l'eau thermale est un médicament actif.

Plus de 250 sources du Bassin de Vichy, ont reçu une autorisation d'exploitation. Ce chiffre s'explique par la prodigalité du terrain et par la « ruée sur l'eau » qui s'empara, à la fin du XIXème d'un certain nombre de familles possédant des terrains bien placés. La plupart ont cessé d'être exploitées et ont été obturées.

Certaines eaux se prêtent à un usage exclusivement curatif, jaillissant à 60°, elles sont réservées à la maturation des boues utilisées dans les soins thermaux ou, riches, elles sont utilisées pour la fabrication des pastilles.

D'autres, plus légères, se prêtent à une consommation habituelle.
Il n'y a plus aujourd'hui que l'eau Vichy-Célestins et l'eau de Saint-Yorre, laquelle est une eau du « Bassin de Vichy ». De toutes les sources, 12 seulement jaillissent sur le territoire de la ville.

Il n'en est plus exploité que 6 Célestins :

-- Chomel
-- Grande Grille

-- Hôpital

-- Lucas
-- Parc

3 autres sont inexploitées :

-- Etoile
-- Généreuse
-- Larbaud

Des 3 dernières, le captage est obturé ou perdu :

-- Dubois
-- Lardy
-- Prunelle

L'Etat a une position de monopole (nom de Vichy-Etat), dont depuis 1853 il confie l'exploitation à la Compagnie Fermière de l'Etablissement Thermal de Vichy (C.F.V.) qui gère tous les aspects jusqu'à l'an 2030.

Source Célestins © Wikipedia

Compositions (mg.L-1)

                             Vichy Saint-Yorre                   Vichy Célestins
-- Calcium                       90                                        103
-- Magnésium                 11                                          10
-- Sodium                  1 708                                      1 172
-- Bicarbonates         4 368                                      2 989
-- Potassium                132                                           66

Vichy St Yorre André Dahan, 1970