Petite virée dans le Gard

DossierClassé sous :géographie , aqueduc , Nîmes

-

Navacelles, Espiguette, Aigouaal, des mots du Sud qui donnent envie de faire un tour au Pont du Gard, voir comment les Romains s’y sont pris, en parcourant la garrigue.

  
DossiersPetite virée dans le Gard
 

Le Gard est languedocien, provençal et méditerranéen, accroché au Massif central.

L'Observatoire météo du mont Aigoual (1567 m). © Aigoual, Wikimedia commons, DP

De l'Aigoual au phare de l'Espiguette, le Gard déploie une palette de paysages. Montagne, garrigue et plaine littorale en font une mosaïque éclairée par le soleil du Sud.

Mont Aigoual (Massif Central, France) © Robin Lacassin, 2006 Licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 2.5 générique

Trois arbres et une plante façonnent le paysage : le châtaignier, le mûrier et l'olivier. Et la vigne à l'origine d'appellations : Côtes du Rhône, Costières de Nîmes, Côteaux du Languedoc etc..

Olivier, fruits murissants © NickFraser Licence de documentation libre GNU, version 1.2

Le massif cévenol et les plateaux calcaires des causses que parcourent des moutons sont enclacés par le Causse Noir, et le Larzac, cet dernier limité par le vertigineux cirque de Navacelles.

Cirque de Navacelles © Jean-Christophe BENOIST Licence de documentation libre GNU, version 1.2

Nous nous intéresserons ici à l'aqueduc de Nîmes, un grand ouvrage romain qui passe par le Pont du Gard et nous nous promènerons dans la garrigue pour y profiter de la végétation.