Le Gois : route submersible de Vendée

DossierClassé sous :géographie , submersible , Noirmoutier

-

Le passage du Gois relie, à marée basse, l’île de Noirmoutier et le continent avec la ville de Beauvoir-sur-Mer, et nombreux sont ceux qui viennent découvrir cette originalité de la nature, en prenant le risque de se faire surprendre et de se retrouver les pieds dans l’eau...

  
DossiersLe Gois : route submersible de Vendée
 

Nous sommes en Vendée dans la Région Pays de la Loire, au nord ouest de la Vendée pour être précise. Ce dossier va vous faire passer par une route submersible, la plus longue d'Europe, et vous raconter un peu son histoire.

Blason de la Vendée

Le passage du Gois relie, à marée basse, l'île de Noirmoutier et le continent avec la ville de Beauvoir-sur-Mer. Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui viennent découvrir cette originalité de la nature, en prenant parfois le risque de se faire surprendre par la marée et de se retrouver les pieds dans l'eau.

C'est en 1701, qu'on le trouve mentionné sur une carte « des isles de Noirmoutiers et de Bouing et des costes de la Duché de Retz ». Masse, qui est l'auteur de cette carte, le nomme ainsi : « Vases fermes sur lesquelles on passe de basse mer de Noirmoutiers en Bouing vis à vis le village de l'Epois ». Le passage à cette époque était nettement plus long : les eaux étaient plus avancées dans les terresAujourd'hui, sa longueur est de 4,125 kilomètres.

Passage du Gois Noirmoutier. © Cécile Sprimont 1998

Au XIXème siècle le département crée le métier de « Garde-Goa », ce qui va améliorer un peu le service et diminuer les dangers de la traversée. En 1832, le département inscrit le passage sur la liste des voies du département. La douane s'y installe jusqu'en 1945.

(Une partie des informations de ce dossier sur le Gois sont fournies par la mairie de Beauvoir-sur-Mer que nous remercions)

Plan de Baie Bourgneuf