Planète

Le Parc naturel Régional Des Réserves au Naturel

Dossier - Corse des merveilles
DossierClassé sous :géographie , corse , bastia

-

La richesse du paysage Corse rend toute tentative de description difficile tant se côtoient, s'entremêlent ou s'entrechoquent des paysages extraordinaires, golfes harmonieux, criques abritées, des plages douces, des falaises sculptées...

  
DossiersCorse des merveilles
 

Quel bel exemple de créativité et de consensus institutionnel et scientifique que la création, en 1972 - sur une superficie d'environ 300 000 hectares - du Parc Naturel Régional.

Baie de Girolata. © Seb Seb, Flickr, CC by-nc 2.0

Imaginez une étole drapant en diagonale et dans un même esprit les chaînes cristallines de Haute Corse et Corse du Sud et prenant dans ses plis une grande partie de la Castagniccia ainsi qu'à l'ouest, la façade maritime qui englobe dans ses impressionnants escarpements la désormais célèbre presqu'île de Scandola.

C'est donc sur plus du tiers de l'île qu'une équipe pluridisciplinaire très présente sur le terrain s'est fixé pour objectifs - avec la coopération des habitants - de protéger la faune et la flore sans pour autant léser chasseurs ou cultivateurs, de conserver et de restaurer les bergeries traditionnelles , enfin d'impulser un renouveau rural de qualité - notamment a travers l'activité pastorale - tout en développant un tourisme "vert" en accord avec l'innocence de la nature et l'âme de ses habitants.

La passion, le dialogue et la volonté des hommes ont permis aux espèces menacées ou en voie de disparition d'être l'objet d'une protection spéciale ainsi cerfs, sangliers, renards, belettes, chats sauvages peuvent évoluer sans risque. Il en est de même pour le mouflon que l'on rencontre à Bavella et à Asco, le gypaète barbu et ses trois mètres d'envergure, l'aigle royal , l'aigle pêcheur - ou balbuzard - dont la France a failli connaître la disparition - les rares couples aujourd'hui protégés ne nidifiant qu'en Corse.

Girolata Photo Desjobert

C'est également l'amour, la vigilance, et le sens de la communication des équipes en place, relayées par les instances administratives et éducatives, qui permettent à ces superbes régions de voir diminuer incendies et braconnages au profit d'un tourisme qui - loin des clichés - peut s'épanouir en pratiquant ski de fond, randonnées équestres ou pédestres notamment celle du GR20, en goûtant au plaisir de l'hébergement en gîte rural et à celui de la rencontre avec habitants et artisans, ces montagnards fiers à juste titre de leur vérité, réconciliés enfin avec la mer grâce à la reconnaissance par l'Unesco comme site d'intérêt mondial de la presqu'île de Scandola.

Scandole

C'est en 1975 que Scandola, sise au nord du flamboyant Golfe de Porto fut élue première réserve de France à vocation à la fois terrestre et maritime.

Nos remerciements au site Corsica.net à visiter.