Ardennes : Château Fort de Sedan et géologie

DossierClassé sous :géographie , chateau-fort , géologie

-

Le département a été créé à la Révolution à partir d'une partie des anciennes provinces de Champagne et d'Argonne, des principautés d'Arches et de Sedan et d’autres, de comtés (Rethel) et de territoires rattachés à la France, mais ce dossier sera surtout géologique : ce qui ne nous empêchera pas de faire un tour dans le château de Sedan le plus grand de France.

  
DossiersArdennes : Château Fort de Sedan et géologie
 

Le département des Ardennes se trouve en région Champagne. Il a été créé à la Révolution à partir d'une partie des anciennes provinces de Champagne et d'Argonne, des principautés d'Arches, de Sedan et d'autres, de comtés (Rethel) et de territoires rattachés à la France (provenant des anciens Pays-Bas espagnols) jusqu'au XVIIIe siècle.

Vue de Charleville-Mézières. © Elizaveta Butry, Wikimedia, CC by-sa 4.0
Blason des Ardennes

En 1793, le département s'agrandit du bailliage de Couvin et du comté d'Empire de Fagnolle et en 1795 du duché de Bouillon. En 1815, on lui soustrait les territoires de Bouillon, Couvin, Mariembourg, Fagnolle et Philippeville. Bref une genèse compliquée et mouvementée mais le département fait partie d'une grande région qui s'appelle l'Ardenne ou les Ardennes.

D'un point de vue géographique, l'Ardenne, pris dans son sens large, correspond au territoire forestier limité :

  • au sud par la Lorraine et la Champagne ;
  • à l'ouest et au nord par la Sambre et la Meuse ;
  • à l'est par la région volcanique de l'Eifel.

La plus grande partie de l'Ardenne se trouve en Belgique wallonne. En France elle couvre une partie des départements des Ardennes et de la Meuse. Elle couvre une partie du Grand-Duché de Luxembourg.

Méandres de la Meuse - Charleville-Mézières © DR

L'Ardenne culmine à 694 mètres, au signal de Botrange dans les Hautes-Fagnes de la province de Liège. Les premières traces d'occupation régulière datent du Ve siècle av. J.-C. période de l'expansion des Celtes. La croissance y fut lente à cause du climat, des rivières difficiles (sauf la Moselle et la Meuse), du relief et des terres de landes (tourbières) appelées fagnes.

Au XVIIIe siècle, la forêt était déjà très exploitée, construction, affouage, essartage et pâturage, charbon de bois pour les forges. Au XIXe siècle cette région est l'une des premières d'Europe pour la métallurgie et sort de son isolement : voies ferrées, plantations d'épicéas pour le boisage des galeries de mines.

Ancienne carte des Ardennes

Ce dossier sera surtout géologique : chaîne varisque et ardoise, dépôts calcaire et fossiles ce qui ne nous empêchera pas de faire un tour dans le château fort de Sedan le plus grand de France, en tous les cas.