Menaces sur la biodiversité

DossierClassé sous :développement durable , biodiversité , Pollution

CNRS

-

La biodiversité ne se résume pas à l'inventaire des espèces, pour la déchiffrer, il faut avoir une approche globale du vivant, des micro-organismes, animaux, végétaux, qui intègre les trois niveaux que sont les gènes, les espèces et les écosystèmes.

  
DossiersMenaces sur la biodiversité
 

Protéger la biodiversité. Soit. Mais pourquoi ? « La biodiversité, c'est la vie même de la planète ».

Et bien plus encore, c'est « la variabilité des organismes vivants de toute origine y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques, et des complexes écologiques dont ils font partie ».

La biodiversité ne se résume donc pas à l'inventaire des espèces. Pour la déchiffrer, il faut avoir une approche globale du vivant - des micro-organismes aux animaux en passant par les végétaux -, qui intègre les trois niveaux que sont les gènes, les espèces et les écosystèmes.

Et l'homme dans tout ça ? Il est au cœur de la biodiversité et ne cesse d'interagir avec elle.

S'il est besoin de trouver une cause utilitaire à la protection de la biodiversité, il suffit de mentionner que l'homme y puise ses ressources alimentaires, mais aussi les matières premières nécessaires à sa vie.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.