Planète

L'éolien

Dossier - Energie renouvelable : tour d'horizon
DossierClassé sous :développement durable , énergie renouvelable , énergies renouvelables

-

Si on s’intéresse à notre consommation effrénée d’énergies de toutes provenances et que l’on se pose la question de la survie de l’humanité à moyen terme, la seule alternative est un recours massif aux énergies renouvelables et une thésaurisation des restes d’énergies fossiles.

  
DossiersEnergie renouvelable : tour d'horizon
 

L'éolien progresse également à grande vitesse et représente déjà une part importante de la production électrique du Danemark (> 20 %) et de l'Allemagne (> 10 %).

Il est un peu plus difficile à mettre en œuvre dans les régions peuplées à cause de son impact visuel mais a l'avantage de produire beaucoup plus que le photovoltaïque, les endroits ventés pouvant faire tourner ces moulins plus de la moitié de l'année à leur puissance nominale.

L'éolienne de Collonges, Valais, Suisse - L’éolienne de RhônEole est la plus grande de Suisse, avec un mât de pratiquement 100 m de haut, pour une hauteur totale de 134 m. La taille du mât a été choisie en fonction des caractéristiques du vent, qui devient plus fort et plus régulier lorsqu’on s’éloigne du sol. La production d’électricité s’en trouve ainsi augmentée et l’usure prématurée due aux turbulences réduite. Le diamètre du rotor est de 71 m et la surface balayée correspond à environ 60 % de la surface d’un terrain de football. xyz_man007 / Flickr - Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

Deux ingénieurs ont calculé que l'éolien pourrait produire l'électricité de base de l'Europe, soit plus de 20 % de la consommation si les champs de productions étaient interconnectés et distants de plus de 1500 kilomètres : dans ce cas de figure, le vent souffle toujours sur l'un des champs, permettant ainsi un approvisionnement régulier.

L'idéal serait d'étaler les champs du Maroc jusqu'à la Norvège. Les côtes atlantiques Marocaine et Mauritanienne sont à certains endroits extrêmement ventées, permettant un fonctionnement nominal jusqu'à 6000 heures annuelles.

Intérieur d'une éolienne JaHoVil / Flickr - Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

D'autre part lier des productions africaines et européennes permettrait d'équilibrer la production annuelle, le vent soufflant plus en été en Afrique et plus en Europe en hiver. L'obstacle majeur est le transport qui, s'il est techniquement parfaitement réalisable, devrait surmonter des obstacles politiques difficiles à surmonter aujourd'hui.

Mais rêvons : quel extraordinaire moyen de valoriser l'Afrique, ses côtes immenses et peu peuplées se prêteraient parfaitement à l'édification de fermes éoliennes et les revenus générés favoriseraient le développement de ces régions délaissées.

© Wikipedia

L'éolien progresse à peu près au même rythme que le solaire et certains pays comme l'Allemagne sont proches de la saturation, le salut viendra des éoliennes « offshore » érigées en pleine mer ou proche des côtes avec l'avantage que le vent y est plus régulier.