Planète

Les enjeux des récifs coralliens

Dossier - Les coraux en danger !
DossierClassé sous :développement durable , zoologie , corail

-

L'Initiative Française sur les Récifs Coralliens (IFRECOR) est une action nationale en faveur des récifs coralliens des collectivités de l'Outre-Mer, engagée sur décision du Comité interministériel de la Mer. L'initiative recouvre toutes actions et mesures prises en faveur des récifs. Les enjeux en sont la protection et la gestion durable des récifs coralliens des collectivités de l'Outre-Mer.

  
DossiersLes coraux en danger !
 

Les récifs coralliens, les mangroves et les herbiers de phanérogames marines occuperaient environ le tiers des littoraux tropicaux peu profonds du monde. Ces écosystèmes ont une importance majeure en région tropicale. Les mouvements hydrodynamiques et les réseaux trophiques font que ces différents écosystèmes ont des liens très étroits entre eux.

© Alexmerwin13, CC BY-NC 2.0

Construits par les coraux, qui élaborent leur propre substrat minéral, et réunissant dans un même milieu des milliers d'espèces, l'écosystème corallien est, avec la forêt tropicale, le plus diversifié et le plus complexe de la planète. Sur le plan national, c'est certainement l'écosystème marin dans lequel la diversité spécifique est la plus élevée. C'est également l'un des écosystèmes les plus productifs, en production brute, et les récifs coralliens sont souvent considérés, dans le milieu océanique tropical particulièrement pauvre, comme des oasis dans un désert.

Outre cet intérêt écologique, ils ont une importance économique, sociale et culturelle majeure pour les pays qu'ils bordent :

  • nombre d'îles, uniquement formées de matériaux coralliens, ne doivent leur existence qu'aux récifs, comme les quelques 80 atolls de Polynésie Française, par exemple, et de nombreuses îles coralliennes éparses de l'Océan Indien
  • ils sont un rempart contre la violence de la mer et leur rôle de protection naturelle des côtes est capital, particulièrement dans ces régions où sévissent les cyclones
  • ils sont la principale source de nourriture de nombreux îliens : 90% des protéines animales consommées dans les îles du Pacifique sont d'origine marine
  • offrant les plus beaux paysages de tout le monde sous-marin, ils sont le support d'activités touristiques et de loisirs essentielles à l'économie des pays

Le récif frangeant, directement accolé à la côte, joue un rôle particulièrement important comme zone de frayères et de nurseries pour de très nombreuses espèces de poissons, dont bon nombre d'espèces d'intérêt commercial. Le recrutement des juvéniles de poissons est largement conditionné par la présence et le bon état de santé de ces récifs frangeants.

  • Les enjeux socio-économiques des récifs des DOM-TOM
  • La pêche, et notamment la pêche de subsistance, est vitale pour les populations mélanésiennes de Nouvelle-Calédonie, pour les wallisiens, les polynésiens, notamment dans les îles et atolls éloignés et pour les mahorais, mais aussi en Guadeloupe et en Martinique
  • Le tourisme lié aux récifs est une source très importante de devises et constitue l'un des enjeux majeurs de développement économique pour la plupart des DOM-TOM, principalement en Polynésie française et aux Antilles.
  • Les enjeux patrimoniaux des récifs des DOM-TOM
  • Une surface totale de récifs d'environ 55.000 km2..
  • Un linéaire côtier de récifs coralliens de plus de 5.000 km de récifs, en longueur développée..
  • Des récifs coralliens dans les trois océans, ce qui explique la diversité exceptionnelle des formations récifales..
  • La Polynésie regroupe près de 20% des atolls coralliens du monde..
  • La Nouvelle-Calédonie possède la seconde plus grande barrière récifale du monde..
  • En Nouvelle-Calédonie et à Mayotte se situent deux des rares doubles récifs-barrières au monde (moins de 10)..
  • Les récifs sont les écosystèmes marins les plus riches en espèces..
  • Les récifs des DOM-TOM présentent une forte diversité géomorphologique..
  • Les récifs et écosystèmes associés constituent des sites d'importance majeure pour de nombreuses espèces rares ou menacées, dont les Dugongs (vaches marines) et les tortues.
  • L'importance des écosystèmes associés aux récifs coralliens marins tropicaux

Les Herbiers de phanérogames : zones de nutrition, en particulier pour des espèces menacées (tortues, Dugong), zones de frayères et nourricerie, rôle de stabilisation du substrat sédimentaire, oxygénation des eaux.

Les Mangroves : systèmes biologiques très productifs, zones de reproduction et de nourricerie, rôle de fixation des sédiments et agents de protection des côtes contre les tempêtes et contre l'érosion côtière, source de subsistance pour les populations côtières.