Planète

Fleurs fanées, bulbes à conserver

Dossier - Les plantes à bulbes
DossierClassé sous :botanique , plantation , Fleur

-

Les plantes à bulbes sont communément utilisées dans les jardins, les jardinières et autres espaces de particuliers. Parmi les plus connues, on peut citer les narcisses, les crocus ou encore les iris. Malgré leur utilisation courante, les fleurs à bulbe restent spécifiques dans leur mode de plantation et nécessitent de connaître leurs singularités afin de savoir comment les choisir, quand les planter pour optimiser leur floraison, ou encore comment les entretenir.

  
DossiersLes plantes à bulbes
 

Allez-vous avoir intérêt à retirer de terre vos bulbes après leur floraison, afin de les jeter ? N'agissez surtout pas de cette façon, sauf s'il s'agit de vieux oignons ayant déjà fleuri plusieurs années de suite et qui commencent sensiblement à s'essouffler !

Orchidées. © StockSnap, Pixabay, DP
Pleione formosana, © aaoe

La suppression des fleurs fanées pour préserver les bulbes

Après la floraison de vos plantes bulbeuses, les fleurs se dessécheront, en prenant alors un aspect peu attrayant. Par ailleurs, ces fleurs donneront naissance, au bout d'un certain temps, à des graines que vous n'utiliserez pas et qui puiseront dans les réserves de vos bulbes. N'hésitez donc pas à éliminer ces fleurs fanées, devenues indésirables !

La récupération des bulbes, une étape délicate

Il est recommandé d'attendre que le feuillage de vos plantes bulbeuses ait bien jauni avant d'en déterrer l'oignon. Ne pas respecter cette précaution conduirait vos bulbes à ne pas disposer d'assez de réserves pour refleurir l'année suivante. Mais ce délai d'attente risque de donner à vos massifs un aspect parfois assez désolant. Pour éviter cela, une solution va consister à libérer la place pour y replanter quelques espèces florales annuelles ou vivaces. Choisissez pour cela un endroit reculé de votre jardin, où vos plantes bulbeuses pourront continuer à jaunir. Creusez une tranchée assez longue pour accueillir tous vos sujets. Déterrez vos bulbes sans enlever de feuilles et de racines. L'idéal sera de les déplanter en motte, si vous ne craignez pas de démunir de terre vos massifs. Arrosez régulièrement cette culture d'attente.

Le sommeil des bulbes : préparez leur lit !

Dès que le feuillage de vos plantes bulbeuses aura bien séché, il faudra retirer de terre leurs oignons afin de les mettre en sommeil jusqu'à l'automne. Posez-les dans une caissette, sur du papier-journal ou sur un lit de sciure de bois, pour éviter l'humidité. Laissez surtout le tout sans couvercle pour permettre une bonne aération et  éviter l'apparition de maladies. Une bonne température de stockage se situe entre 2 et 9°C, c'est-à-dire dans une ambiance de garage non chauffé, de cave saine ou d'abri de jardin.

Bulbes à laisser en terre

Les narcisses et surtout les petits oignons (muscari, anémone blanda, scille de Sibérie, crocus, aconit d'hiver, tulipe botanique, etc.) gagneront à rester en place. Abandonnés à eux-mêmes, ils proliféreront d'année en année en donnant à votre jardin une note plus naturelle. Après leur floraison, il vous suffira de couper leurs tiges florales et de conserver leur feuillage pour que les bulbes reconstituent leurs réserves.

Muscari armeniacum © Fizykaa Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported