Planète

L'entretien et l'arrosage de vos bulbes

Dossier - Les plantes à bulbes
DossierClassé sous :botanique , plantation , Fleur

-

Les plantes à bulbes sont communément utilisées dans les jardins, les jardinières et autres espaces de particuliers. Parmi les plus connues, on peut citer les narcisses, les crocus ou encore les iris. Malgré leur utilisation courante, les fleurs à bulbe restent spécifiques dans leur mode de plantation et nécessitent de connaître leurs singularités afin de savoir comment les choisir, quand les planter pour optimiser leur floraison, ou encore comment les entretenir.

  
DossiersLes plantes à bulbes
 

Les plantes bulbeuses sont capables de fleurir sans devoir les bichonner sans arrêt ! Mais ne négligez quand même pas certains soins réguliers...

Freesia. © ThomasWolter, Pixabay, DP

Quelle fréquence pour l'arrosage ?

Vos travaux de plantation terminés, il faudra arroser copieusement la terre ayant accueilli vos bulbes et la maintenir bien humide. Au moment de la floraison des bulbes, vos arrosages mériteront même d'être fréquents et abondants, en tenant compte bien sûr du niveau des pluies. N'utilisez pas la pomme de votre arrosoir pour éviter de mouiller vos fleurs. Si votre terre est trop sèche, l'eau que vous apporterez s'écoulera sans pénétrer, se précipitant jusqu'à des crevasses où elle disparaîtra. Dans ce cas, il sera indiqué de pratiquer vos arrosages à deux reprises. Pailler le sol de vos massifs de bulbeuses, en utilisant de la paille, des écorces de pin ou des coupes de gazon pourra aussi vous permettre d'arroser moins. Cette technique permettra par ailleurs à votre culture de diminuer la présence de mauvaises herbes.

Iris © Bern Bartsch Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

Engrais : point trop n’en faut !

Sachez qu'un bulbe possède en lui tous les éléments de son développement et de l'épanouissement d'une bonne floraison. Apporter de l'engrais à vos bulbeuses, au moment de leur plantation, ne sera donc jamais nécessaire. Après la disparition des fleurs, un apport fertilisant sera en revanche souhaitable, et de préférence riche en potasse. Attention : la présence de fumier frais dans votre terre conduira au pourrissement de vos bulbes et de leurs racines ! Préférez un apport de poudre d'os ou de corne desséchée. De même, n'insistez pas sur l'azote qui, au printemps suivant, favoriserait un trop grand développement des feuilles, au détriment des fleurs.

Freesia alba, fleurs et bourgeons © Alvesgaspar Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

Le désherbage, une étape obligatoire

Comme toutes les autres plantes de votre jardin, vos fleurs à bulbe vont souffrir de la concurrence des mauvaises herbes. Pour en diminuer les inconvénients, paillez votre culture et n'attendez pas leur développement trop prononcé pour les arracher à la main ou en utilisant une binette. Bien sûr, vous n'aurez pas intérêt à utiliser un désherbant chimique.