Planète

Planter des bulbes, tout un art !

Dossier - Les plantes à bulbes
DossierClassé sous :botanique , plantation , Fleur

-

Les plantes à bulbes sont communément utilisées dans les jardins, les jardinières et autres espaces de particuliers. Parmi les plus connues, on peut citer les narcisses, les crocus ou encore les iris. Malgré leur utilisation courante, les fleurs à bulbe restent spécifiques dans leur mode de plantation et nécessitent de connaître leurs singularités afin de savoir comment les choisir, quand les planter pour optimiser leur floraison, ou encore comment les entretenir.

  
DossiersLes plantes à bulbes
 

Planter des bulbes ne doit pas se faire au petit bonheur la chance. Mettez toutes les chances de votre côté pour avoir la certitude d'obtenir de très belles fleurs.

Crocus jaune et violet. © Oldiefan, Pixabay, DP

Quand planter les bulbes ?

L'époque de mise en terre de vos bulbes sera bien sûr fonction du moment où ils devraient fleurir. En tout cas, évitez toujours d'effectuer ce travail en période de gel ou en présence d'un sol détrempé. Plantez vos oignons le plus tôt possible après les avoir achetés. Pour la plupart des bulbes qui fleuriront au printemps, il vaudra mieux intervenir en octobre-novembre. Si vous devez, pour une raison d'emploi du temps, différer vos travaux de plantation, il est préférable de placer vos bulbes à l'abri de l'air et dans un endroit sec et frais, éloigné d'une source de chaleur, dans du sable, de la tourbe ou de la sciure de bois.

Vulkano, Uwe Horst Friese, Bremerhaven GNU Free Documentation License, Version 1.2

Bien distancer les bulbes pour une belle floraison

Plus la densité de vos massifs est grande et meilleur sera le fleurissement que vous obtiendrez ! Disposez donc de préférence des groupes isolés, mais bien fournis, plutôt qu'un saupoudrage avec des bulbes éloignés les uns des autres. Prévoyez un écart de 10 cm pour les tulipes en massif et réduisez-le quelque peu dans le cas d'une culture en jardinière. Si vous désirez planter des espèces imposantes, comme la fritillaire impériale ou l'érémurus, mettez toujours en terre un nombre impair de bulbes (5, 7, 9, etc.).

Un massif de tulipes, Terry korte Domaine public

À quelle profondeur planter les bulbes ?

En général, la bonne profondeur de plantation d'un bulbe à fleurs est égale à 2 ou 3 fois sa hauteur. Profondeurs à titre indicatif : 

  • les tulipes à 10 cm ;
  • les crocus à 6 cm ;
  • les anémones à 4 cm ;
  • les narcisses et les jacinthes à 10 cm ;
  • la fritillaire impériale à 18 cm. 

Mais il faudra également régler ladite profondeur en fonction de la hauteur qu'atteindront vos plantes à la floraison. C'est ainsi qu'une tulipe de Darwin, qui culmine à 60 cm, méritera d'être enfoncée un peu plus (5 cm environ) qu'une tulipe simple hâtive de 35 cm.

Fritillaria imperialis 'Rubra Maxima' © Henry Heatly Licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 2.0 générique

Technique de plantation des bulbeuses

En pleine terre, le sol devra bien sûr être préalablement nettoyé et ameubli par un bêchage soigné. Marquez l'emplacement de vos bulbes avec une étiquette. Ne commettez pas l'erreur, assez tentante, d'utiliser un plantoir conique, comme celui qui vous sert à repiquer des salades ou des poireaux ! Cette façon d'opérer conduirait vos bulbes à ne pas être bien en contact avec la terre, cela à cause d'une présence indésirable de cavités. Préférez l'emploi d'un plantoir à bulbes. Enfoncez celui-ci à la profondeur nécessaire, retirez la « carotte » de terre correspondante, placez le bulbe au fond et rebouchez en vidant votre plantoir. Si de la terre lourde reste collée à l'intérieur de cet outil, repoussez-la en utilisant une tige de bois. Après avoir creusé un trou dans le sol, disposez-y le bulbe nez vers le haut. Rebouchez ensuite vos trous, tassez légèrement et arrosez abondamment.

Plantation en jardinière

Tous les récipients peuvent accueillir des fleurs à bulbe, mais à condition d'utiliser toujours un récipient correctement drainé, de manière à éviter la pourriture de vos oignons. En effet, n'oubliez pas que les bulbes n'aiment pas avoir les pieds dans l'eau ! Évitez à tout prix, pour cette raison, l'emploi d'un bac à réserve d'eau. Au fond de votre jardinière, disposez une couche de graviers avec, au niveau des trous d'évacuation, des tessons de poterie.

Pour tout savoir sur les jardinières en quatre saisons, consultez le dossier complet.