Planète

Jardin : les bulbes, anatomie

Dossier - Les plantes à bulbes
DossierClassé sous :botanique , plantation , Fleur

-

Les plantes à bulbes sont communément utilisées dans les jardins, les jardinières et autres espaces de particuliers. Parmi les plus connues, on peut citer les narcisses, les crocus ou encore les iris. Malgré leur utilisation courante, les fleurs à bulbe restent spécifiques dans leur mode de plantation et nécessitent de connaître leurs singularités afin de savoir comment les choisir, quand les planter pour optimiser leur floraison, ou encore comment les entretenir.

  
DossiersLes plantes à bulbes
 

Un bulbe à fleurs est un véritable organe de réserve souterrain enfoui dans nos jardins. Il renferme tous les ingrédients dont la plante aura besoin pour pousser et fleurir. Mais sachez que sous la dénomination de «bulbeuses», on réunit des plantes qui ont en commun la particularité d'amasser des réserves dans un organe souterrain, mais qui ne ressemblent pas toujours à un bulbe !

Les iris offrent une grande variété de couleurs. © Ram-Man, Wikimedia commons, CC by-sa 3.0
Lilium xanthellum var. luteum Bulbus © Denis Barthel GNU Free Documentation License, Version 1.2

Le « vrai » bulbe est un organe souterrain, ovale ou arrondi avec un plateau ou un disque donnant naissance à des racines et un bourgeon. Ce bulbe peut être écailleux (comme le lis) ou à tunique (narcisse, tulipe, muscaris). Le corme est une tige souterraine renflée et charnue, disposant d'un plateau émettant des racines et une masse charnue, avec un ou plusieurs bourgeons. Ce corme se renouvelle chaque année, le nouveau apparaissant au-dessus de l'ancien et portant une tunique pour le protéger (crocus, freesia, glaïeul, iris bulbeux).

Rhizome d'iris, Rhian vK, Creative Commons

Le rhizome est une tige souterraine portant feuilles, fleurs et bourgeons, avec la faculté de se développer un peu plus chaque année, sans porter de tunique (canna, iris, muguet).

Le tubercule, quant à lui, est une tige souterraine de forme sphérique et aplatie aux deux pôles. Il n'a ni tunique, ni plateau (bégonia tubéreux, cyclamen).

La racine tubéreuse, enfin, est une véritable racine épaisse et charnue, ne portant pas de tunique (dahlia par exemple).