Les différents mécanismes intervenant lors de la capture chez Drosera Capensis

DossierClassé sous :botanique , plante , carnivore

-

TIPE 2001-2002 La drosera est une plante carnivore qui utilise un piège dit « semi-actif ». Elle capture ses proies à l'aide d'un piège redoutable qui combine des poils collants et un repliement de son limbe. L'association de ces structures (intervenant également dans la digestion) et de la forme du piège permet une capture efficace des insectes. Ce TIPE essaie de décrire les structures du piège chez Drosera capensis et leurs fonctions respectives lors de la capture de l'insecte.

  
DossiersLes différents mécanismes intervenant lors de la capture chez Drosera Capensis
 

Drosera capensis est une plante vivace herbacée appartenant à la famille des droseraceae. C'est une plante carnivore qui se rencontre dans les marais et tourbières de l'hémisphère Sud. Ces milieux sont très pauvres en azote minéral, élément indispensable. Dans ces conditions, la plante se procure l' azote sous forme organique à partir de proies animales (essentiellement des insectes). (d'après 2) Pour les capturer, la drosera dispose d'un piège dont la forme et la structure sont parfaitement adaptés à la fonction. Ce type de piège est qualifié de « semi-actif », terme de botanique que nous tenterons de justifier au cours de cette étude. A partir d'observations simples nous essayerons de déterminer 1/ comment se déroule la capture de la proie, 2/ le temps nécessaire à la capture d'un insecte, 3/ quelles sont les structures qui permettent une capture efficace, 4/ de quelles façons interviennent ces structures lors de la cette capture.

Mouche apeurée perdue dans une jungle de Droséra.

La drosera, parce que carnivore, est une plante fascinante, source d' inspiration pour les auteurs fantastiques (1).

Un dossier préparé par Anaël GORGE, Sébastien GUECHOT, Robin RERAT.