Planète

Tigre du Bengale

DéfinitionClassé sous :zoologie , félin , félidé
Photo d'un tigre du Bengale. © Hollingsworth, John and Karen, domaine public

Tigre du Bengale (Linnaeus 1758) - Panthera tigris tigris

  • Ordre Carnivora
  • FamilleFelidae
  • Sous famillePantherinae
  • GenrePanthera
  • Taille : 2,20 à 3,10 m (hauteur au garrot 0,90 m)
  • Poids : 125 à 250 kg
  • Longévité : 15 ans

Statut de conservation UICN : EN en danger

Description du tigre du Bengale

Le tigre du Bengale est le plus connu des différentes sous-espèces de tigres. Sa fourrure qui varie dans les différentes teintes de roux ou d'orangés, est barrée de stries brunes ou noires. Le dessous de son corps est un peu plus clair mais rayé de noir également. Ces couleurs lui permettent de se confondre dans son environnement, les rayures noires pouvant passer pour des zones ombrées entre les arbres. Bien qu'il soit plus petit que son cousin le tigre de Sibérie, il possède un corps élancé et puissant.

Tigre du Bengale. © Bernard Landgraf, GNU Free Documentation License, Version 1.2

Habitat du tigre du Bengale

On peut trouver le fauve en Inde centrale, en Birmanie, au Népal et au Bhoutan, mais la plus forte concentration se situe dans les mangroves des Sundarbans en Inde occidentale (Bengale) et au Bengladesh. Il survit difficilement dans de nombreux parcs et réserves du Rajasthan à l'Inde du Sud. Ses territoires de prédilection sont les jungles, les forêts humides et les zones marécageuses. Il recherche les points d'eau auprès desquels les herbivores viennent s'abreuver.

Comportement du tigre du Bengale

Le tigre du Bengale est solitaire et chasse à l'obscurité. Il marque son territoire couvrant en principe une centaine de kilomètres carrés, en urinant ou en marquant les arbres de profonds coups de griffes. Ils recouvrent leurs excréments de terre ou de débris végétaux. Bien que le Félin soit de grande taille, il est discret et passe aisément inaperçu au milieu des arbres. L'animal défend farouchement son territoire qui peut recouvrir ceux de plusieurs femelles.

Reproduction du tigre du Bengale

Les accouplements peuvent avoir lieu tout au long de l'année, avec une prédominance pour la saison estivale de novembre à avril. La femelle est en chaleur toute les trois à neuf semaines, mais n'est féconde que pendant une courte période de trois à six jours. La gestation dure environ une centaine de jours au terme desquels naissent de un à quatre petits qui sont sourds et aveugles. Ils commencent à manger des aliments solides à l'âge de 2 mois, mais continuent à téter leur mère jusqu'à 6 mois. Ils suivent ensuite la femelle et cette dernière leur enseigne les techniques de chasse. Le groupe familial reste constitué pendant deux ou trois ans avant la séparation. Les femelles sont matures entre 3 et 4 ans, et les mâles entre 4 et 5 ans.

Régime alimentaire du tigre du Bengale

La nourriture du Félin est principalement constituée de cerfs chitals, axis ou sambars, de buffles, de sangliers, de gaurs ou de singes. Ils sont également capables de s'attaquer aux ours noirs à collier, aux crocodiles et même à d'autres prédateurs. Quelques rares observations font état d'attaques contre des rhinocéros et même des éléphants. Mais en cas de disette, il peut se rabattre sur les troupeaux de bovins domestiques.

Menaces sur le tigre du Bengale

Le Félin est principalement menacé à cause de la valeur de sa fourrure et du trafic d'organes en destination des populations du Moyen-Orient. La chasse à outrance dont le tigre a été victime par le passé et le braconnage, sont les menaces essentielles qui pourraient présumer de sa disparition future. En 2006, les 26 tigres de la Sariska Tiger Reserve (Rajasthan), et en 2009 les 24 du Panna National Park (Madhya Pradesh) ont été exterminés par les braconniers. Une réintroduction a eu lieu en 2010 et trois tigreaux sont nés au printemps de la même année.

Les mangroves inextricables des Sundarbans pourraient constituer leur dernier refuge dans les années à venir, à condition que le réchauffement climatique ne fasse pas monter le niveau des océans. Le tigre étant le symbole national de l'Inde, il est important que les habitants de ce pays sachent quel avenir ils veulent lui réserver. Sa protection contre le braconnage et le respect de son espace vital sont essentiels pour sa survie.

Le saviez-vous ?  

Il existe une variété de tigres blancs qu'il convient de ne pas confondre avec les tigres albinos qui ont les yeux rouges. Ces animaux sont atteints d'une anomalie génétique appelée leucistisme. Leur pelage est blanc, crème ou légèrement jaunâtre avec des rayures noires ou marron, et leurs yeux sont bleus. Leur taille est légèrement supérieure à celle des tigres roux. Les tigres blancs que l'on trouve actuellement en captivité sont tous issus du même père : Mohan (un tigre du Bengale blanc sauvage capturé dans les années 1950 dans le Madhya Pradesh). Mais la plupart des tigreaux meurent rapidement pour cause de consanguinité. Les autres manifestent des anomalies physiques ou des déficiences psychiques.

Cela vous intéressera aussi