Planète

Oie armée de Gambie

DéfinitionClassé sous :zoologie , oie , ansériforme
Oie armée de Gambie dans un marais, au Mozambique. © Muchaxo, Flickr, cc by nc nd 2.0

Oie armée de Gambie (Linnaeus, 1766) – Plectropterus gambensis

  • Ordre : Ansériformes
  • Famille : Anatidae
  • Genre : Plectropterus
  • Taille : 0,75 à 1 m (envergure 1,50 à 2 m)
  • Poids : 4 à 7 kg
  • Longévité : 15 à 18 ans

Statut de conservation UICN : LC, Préoccupation mineure

Description de l’oie armée de Gambie

L'oie armée de Gambie se répartit en deux sous-espècesPlectropterus gambensis gambensis et Plectropterus gambensis niger. C'est un oiseau de grande taille au plumage noir et blanc. La calotte, la nuque, les flancs, la partie alaire supérieure et la queue sont noirs et ponctués de reflets métalliques verts ou bleutés. La poitrine, le ventre, la partie inférieure du croupion, la petite couverture et le bord d'attaque des ailes de l'oie armée de Gambie sont blancs. Le bec triangulaire, long et rosé, arbore une bosse frontale qui est plus proéminente chez le mâle. La face se dénude avec l'âge. Les pattes palmées sont également d'un rose pâle. L'espèce tire son nom de l'éperon présent sur le poignet de chaque aile qui lui sert à régler les disputes.

Oie armée de Gambie. On note les reflets bleutés et métalliques sur une partie de l’animal. © Muchaxo, Flickr, cc by nc nd 2.0

Habitat de l’oie armée de Gambie

L'oie armée de Gambie se rencontre jusqu'à 3.000 mètres d'altitude dans les prairies ouvertes d'Afrique orientale et tropicale, depuis le Sénégal jusqu'en Éthiopie. Elle fréquente les zones humides des grands lacs, les marécages et les deltas de fleuves tels que celui de l'Okavango, les îles et les bancs de sable. Elle est totalement absente des zones désertiques du nord-est et du sud-ouest, ainsi que de Madagascar.

Oies armées de Gambie dans leur milieu naturel, au Mozambique. © Muchaxo, Flickr, cc by nc nd 2.0

Comportement de l’oie armée de Gambie

L'oie armée de Gambie est une espèce sédentaire qui n'effectue de grands déplacements qu'en cas de sécheresse prolongée. Ces périples ne sont pas très bien expliqués. Elle est grégaire, mais les troupes ne dépassent généralement pas une cinquantaine d'individus. Elle est à l'aise dans l'eau, mais préfère se déplacer à terre le long des rives, où elle glane sa nourriture. Les vols s'effectuent en groupes irréguliers. L'oie utilise occasionnellement des creux d'arbre ou d'anciens nids d'ombrettes pour la nidification. C'est une excellente grimpeuse.

Oie armée de Gambie au Botswana. Les membres de cette espèce vivent en troupes d’une cinquantaine d’individus. © Tarique Sani, Flickr, cc by nc sa 2.0

Reproduction de l’oie armée de Gambie

La période de reproduction varie selon les régions et le régime des précipitations, mais a lieu lors de la saison des pluies. Le nid est plutôt volumineux, et caché dans la végétation riveraine. La femelle y dépose de 6 à 12 œufs, dont elle assure seule la couvaison pendant près de cinq semaines. Les poussins prennent leur premier envol vers dix semaines. Quant aux juvéniles, ils atteignent leur maturité sexuelle vers la troisième année. 

Femelle oie armée de Gambie et ses oisons. © lan n White, Flickr, cc by nd 2.0

Régime alimentaire de l’oie armée de Gambie

L'oie armée de Gambie est omnivore. Elle se nourrit principalement de végétaux (herbes tendres, pousses, rhizomes, bulbes, tubercules, graines et fruits), mais peut également manger des invertébrés terrestres et aquatiques, des amphibiens, ainsi que de petits poissons.

Menaces sur l’oie armée de Gambie

Les populations d'oies armées de Gambie sont estimées entre 350.000 et 500.000 individus, et ne sont donc pas en danger. Cependant, les oiseaux sont victimes de la chasse et de la disparition des zones humides dans lesquelles ils évoluent.