La cigogne noire est plus farouche que sa cousine la cigogne blanche, mais ne dédaigne pas jouer la star. © Patrick Straub

Planète

Cigogne noire

DéfinitionClassé sous :zoologie , oiseau , cigogne noire

Cigogne noire (Linnaeus 1758) - Ciconia nigra

  • Ordre : Ciconiiformes
  • Famille : Ciconiidae
  • Genre : Ciconia
  • Taille : 0,95 à 1,00 m (envergure 1,45 à 1,55 m)
  • Poids : 2 à 3 kg
  • Longévité : 18 ans

Statut de conservation UICN : LC Préoccupation mineure

Description de la cigogne noire

La cigogne noire est légèrement plus petite que sa cousine blanche, et se distingue par son plumage entièrement noir présentant des reflets verts et violacés, à l'exception du ventre, du bas de la poitrine, des axillaires et des sous-caudales qui sont blancs. Les plumes de la poitrine sont plus longues et s'érigent lors des parades nuptiales. Les pattes sont longues et rouges, de même que le bec qui est long, droit et pointu. Les yeux sont cernés par une zone de peau rouge également. Le dimorphisme sexuel n'est pas visible. 

Cigogne noire à la recherche de nourriture. © Marek Szczepanek, GNU FDL Version 1.2

Habitat de la cigogne noire

Au contraire de la cigogne blanche, la cigogne noire préfère les secteurs arborés ou recouverts d'herbes hautes ainsi que les roselières à proximité des cours d'eau ou des marais. Elle préfère les zones humides. On la trouve aussi bien en plaine qu'à moyenne altitude dans toute l'Eurasie. Elle migre en Afrique et en Inde pour hiverner. Seule la population ibérique d'Estrémadure est sédentaire car elle s'est adaptée à la douceur du climat.

La cigogne noire fréquente aussi les milieux ouverts. © Marek Szczepanek, GNU FDL Version 1.2

Comportement de la cigogne noire

La cigogne noire est moins sociable que sa cousine blanche et nidifie loin de ses semblables. Sa parade nuptiale diffère également de celle de la cigogne blanche. Elle consiste en des ondulations du cou, en un déploiement en éventail de la queue et en vols nuptiaux. L'oiseau claquète habituellement mais possède également une large gamme de vocalisations. C'est une grande migratrice capable de parcourir des milliers de kilomètres de son lieu de nidification, aux zones d'hivernage. Elle nidifie généralement en hauteur, au sommet d'un grand arbre ou sur un surplomb de falaise.

Cigognes noires au crépuscule. © Marek Szczepanek, GNU FDL Version 1.2

Reproduction de la cigogne noire

La cigogne noire réutilise le nid de l'année précédente qu'elle aura préalablement réaménagé, pour y pondre de trois à cinq œufs blancs. La couvaison est assurée par les deux parents et l'incubation dure entre 5 et 6 semaines. Les cigogneaux sont nourris par régurgitation et prennent leur envol au terme de 8 à 10 semaines après leur naissance. Ils atteignent leur maturité sexuelle au bout de 3 ans.

Cigogneau au nid. © K bogusz1, GNU FDL Version 1.2

Régime alimentaire de la cigogne noire

La cigogne noire possède le même régime alimentaire que sa cousine blanche. Elle se nourrit d'insectes, de poissons, de mollusques, de crustacés, de petits reptiles et d'amphibiens, ainsi que de petits rongeurs ou de poussins.

Menaces sur la cigogne noire

La cigogne noire souffre également des bouleversements de ses lieux de nidification, de la disparition des zones humides, de l'usage intensif des pesticides, des collisions avec les lignes électriques et de la chasse dans les contrées d'hivernage. Les populations mondiales ne semblent pas en déclin car les mesures prises pour sauvegarder la cigogne blanche en Europe, ont profité à la noire.

Ci-dessous, quelques parcs et réserves où l'on peut observer la cigogne noire dans son milieu naturel.

France

Belgique

Pologne