Le Grímsvötn est un volcan d'Islande situé sous la calotte glaciaire du Vatnajökull. On voit sur cette image son éruption en 2011. © Icelandic Met Office

Planète

Volcan sous-glaciaire

DéfinitionClassé sous :Volcan , type sous-glaciaire , éruption sous-glaciaire

Lorsque des volcans naissent sous des glaciers, comme par exemple sous l'inlandsis d'Islande, on assiste à des éruptions dites « sous-glaciaires ».

Schéma illustrant les caractéristiques des éruptions sous-glaciaires. © Futura

Éruptions sous-glaciaires

Les éruptions sous-glaciaires sont particulièrement explosives car la chaleur de la lave fait fondre la glace en produisant de la vapeur qui fragmente la lave. Ces éruptions s'accompagnent donc d'importantes émissions de cendres avec panaches, comme ce fut le cas avec le célèbre Eyjafjöll (plus connu sous le nom de Eyjafjallajökull, du nom de la calotte glaciaire qui le recouvre) en 2010, en Islande. Il s'agit d'un exemple d'éruptions phréatomagmatiques.

L'éruption de l'Eyjafjöll en 2010, un volcan du sud de l'Islande, s’est en partie produite sous la calotte glaciaire d'Eyjafjallajökull. Elle y a provoqué une importante fonte de la glace, entraînant des jökulhlaups (débâcles glaciaires), ainsi que la formation d'un important panache volcanique composé de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de cendres. © Fredrik Holm

Ces éruptions peuvent faire fondre d'importantes quantités de glace provoquant la formation de débâcles glaciaires (en islandais, on les appelle des jökulhlaups) et donc de véritables fleuves de boue, charriant d'important blocs de roche et de glace qui ne sont pas sans rappeler les lahars indonésiens.

Tous les types d'éruptions volcaniques

Pour mieux comprendre, sachez qu'il existe donc différents types de volcans et d'éruptions :

  • les éruptions effusives (ou laviques), aussi appelées « éruptions de type hawaïen » ;

  • les éruptions explosives, classées en types :

    • les éruptions stromboliennes, aussi appelées « éruptions de type strombolien » ;
    • le éruptions vulcaniennes, aussi appelées « éruptions de type vulcanien » ;
    • les éruptions pliniennes, aussi appelées « éruptions de type plinien » ;
    • les éruptions péléennes, aussi appelées « éruptions de type péléen » ;
    • les éruptions surtseyennes, aussi appelées « éruptions de type surtseyen » (on parle d'éruption « phréatique » ou « phréatomagmatique »).

Il existe aussi :

Cela vous intéressera aussi

Interview : quels sont les différents types d’éruptions volcaniques ?  Les éruptions volcaniques font sans doute partie des catastrophes naturelles les plus destructrices et les plus spectaculaires. Elles ont lieu toute l’année et presque en permanence sur diverses régions du globe. Futura-Sciences a rencontré Jacques-Marie Bardintzeff, docteur en volcanologie, afin qu’il nous explique comment se déroulent ces éruptions.