Planète

Extinction de masse

DéfinitionClassé sous :paléontologie , zoologie , crise
La crise biologique Crétacé-Tertiaire ou crise K-T a vu disparaître les dinosaures. © Raul Martin

Une crise biologique ou extinction de masse désigne une période de disparition rapide et massive d'espèces. Ainsi, elle doit remplir trois critères :

  • une durée relativement brève à l'échelle des temps géologiques (quelques millions d'années maximum) ;
  • une répartition géographique mondiale ;
  • une importante chute de la biodiversité.

Difficultés de l'étude des crises biologiques

Il est cependant difficile d'établir avec certitude l'ampleur d'une crise biologique. En effet, la fossilisation est un processus rare, qui dépend beaucoup des conditions d'enfouissement, et nous sommes encore loin d'avoir fouillé toutes les couches géologiques. Il y a par conséquent un biais dans les données de la biodiversité passée (biais d'échantillonnage). Biais d'autant plus important que la datation des couches fossilifères possède une marge d'incertitude importante à l'échelle humaine (de l'ordre de 100.000 à plus d'un million d'années selon les cas). Enfin, selon le niveau taxonomique mesuré dans la biodiversité (niveau de l'espèce, des familles, des genres, etc.), les taux d'extinction peuvent varier considérablement.

Diversité biologique selon les périodes et en nombre de familles au cours des 600 derniers millions d’années. © D’après J.-L. Hartenberger

Les cinq crises biologiques de l'histoire

On distingue ainsi classiquement cinq crises biologiques :

  • Ordovicien terminal (environ 445 millions d'années) ;
  • Dévonien supérieur (limite Frasnien-Famennien il y a environ 374 millions d'années) ;
  • limite Permien-Trias (environ 251 millions d'années, extinction la plus massive avec la disparition de plus de 50 % des espèces terrestres et de 75 % des espèces marines) ;
  • limite Trias-Jurassique (environ 200 millions d'années) ;
  • limite Crétacé-Tertiaire (65 millions d'années).

Pour de nombreux chercheurs, une nouvelle extinction de masse, dite de l'Holocène, la sixième, aurait été amorcée il y a environ 13.000 ans à la suite de la colonisation du monde par l'Homme.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.