Planète

Dévonien

DéfinitionClassé sous :paléontologie , géologie , paléozoïque
Au Dévonien, la paléogéographie de la Terre se composait de trois masses continentales principales. La plus importante, le Gondwana, se situait dans l'hémisphère sud. Plus vers le nord se trouvaient Sibéria et la Laurussia. © Ron Bmakey, NAU Geology, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Le Dévonien correspond à la quatrième période du Paléozoïque. Elle s'étend de -418 millions d'années à -359 millions d'années.

Quand des tétrapodes sortent de l’eau

Cette époque a été marquée par l'important développement des poissons (Dévonien inférieur), puis par l'apparition des premiers tétrapodes semi-terrestres (Ichtyostega et Acanthostega, Dévonien supérieur), dont descendent les amphibiens. Les océans ont d'ailleurs été dominés par des placodermes, des poissons recouverts de plaques osseuses apparus au Silurien. Pour leur part, les insectes et les araignées ont poursuivi leur conquête des milieux terrestres, peut-être en profitant des forêts fraîchement formées par les progymnospermes.

Malgré ces quelques évolutions, tout n'a pas forcément été au mieux pour la vie terrestre. En effet, le Dévonien est également marqué par la survenue d'une crise biologique qui a vu disparaître 70 % des espèces vivantes. Les causes de son existence sont toujours inconnues.

Le Dévonien est classiquement divisé en trois périodes intermédiaires : l'inférieure (de -416 à -398 millions d'années), la moyenne (de -398 à -385 millions d'années) et la supérieure (de -385 à -359 millions d'années).