Les alizés sont des vents qui soufflent tout au long de l’année entre les tropiques. © Lecreusois, Pixabay, CC0 Creative Commons

Planète

Alizés

DéfinitionClassé sous :météorologie , vents , alizés

On appelle alizés, des vents de secteur est associés aux bords est et équatoriaux des grandes circulations anticycloniques subtropicales de l'atmosphère. Ils entraînent les courants équatoriaux nord et sud. Ces vents réguliers soufflent à longueur d'année, de part et d'autre de l'équateur, entre les tropiques. Et les anciens avaient remarqué que les alizés soufflent dans des directions qui rappellent les barbes d'une plume dont la pointe serait dirigée vers l'ouest.

À l'équateur, l'air chauffé devient plus léger et s'élève dans l'atmosphère. Une dépression se produit et elle doit être compensée par un afflux d'air moins chaud et sec qui se situe au niveau des tropiques. Il se crée un courant d'air venant du nord — dans l'hémisphère nord. Ce sont les alizés qui, entraînés en plus par la rotation de la Terre, soufflent du nord-est vers le sud-ouest — toujours dans l'hémisphère nord.

Sur cette représentation du globe terrestre, les alizés figurent en bleu clair, de part et d’autre de l’équateur. © Pinpin, Wikipedia, CC by-SA 3.0

Alizés continentaux et océaniques

On rencontre des alizés dans les couches basses de l’atmosphère. Les alizés continentaux soufflent sur des terres généralement désertiques ou quasi désertiques. Ils ne peuvent alors qu'entretenir cette aridité. En revanche, les alizés océaniques qui soufflent au-dessus de la surface de l'eau se chargent en vapeur d'eau. Leur vitesse reste modérée. Elle ne dépasse pas les 20 km.h-1 et varie peu.

Deux phénomènes climatiques ponctuels influencent les alizés dans la partie occidentale du Pacifique équatorial : El Niño a tendance à les faire disparaître et La Niña, à les renforcer.

Cela vous intéressera aussi