Le sismomètre de Zhang Heng mesure les mouvements de la terre. © Oleg Alexandrov, domaine public, Wikimedia Commons

Planète

Sismomètre

DéfinitionClassé sous :géologie , Invention , sismogramme

Le sismomètre désigne un capteur de mouvement présent dans le sismographe et permettant de mesurer le mouvement des sols.

  • Inventé en 132 par Zhang Heng

Le premier support mécanique du sismographe a été inventé en 132 par le Chinois Zhang Heng, astronome, géographe, mathématicien, inventeur et artiste de la dynastie chinoise Han. Le tout premier exemplaire était bien évidemment très loin du système actuel, puisqu'il reposait sur l'observation d'un mouvement de boules posées dans des bouches de dragon et dont la chute dans la bouche d'une grenouille placée en contrebas permettait d'affirmer que la terre avait tremblé, tout en indiquant la direction du mouvement.

Évolution et utilisation du sismomètre

Un sismomètre est depuis composé d'une masse très lourde à laquelle est fixée une barre sur l'une des deux extrémités de la masse. Cette barre, capable de pivoter dans un sens tant vertical qu'horizontal, permet de retracer les mouvements du sol. Le tracé de ce mouvement, le sismogramme, est enregistré sur un support visuel permettant l'étude de ce dernier.

En rendant possible l'étude du mouvement des sols, le sismomètre sera naturellement très employé dans le domaine de la sismologie, où il servira à enregistrer les tremblements de terre et les mouvements des plaques terrestres. Il fallait en général plusieurs appareils pour mesurer une telle activité des sols, puisque le sismomètre n'était alors capable de mesurer qu'une seule direction de mouvement. Aujourd'hui, le modèle de Zhang Heng a été largement développé pour présenter de nouvelles innovations. Les sismomètres modernes sont ainsi truffés de technologies pour pouvoir mesurer, de façon extrêmement précise, les mouvements de la terre.