La silice, sous sa forme cristalline, est présente dans de nombreuses roches et dans le sable notamment. © Relentlessly, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Planète

Silice

DéfinitionClassé sous :géologie , silice , silice amorphe

On appelle silice la forme naturelle du dioxyde de silicium (SiO2).

La silice entre dans la composition de nombreux minéraux. On la trouve ainsi dans certains aliments complets, dans les os et le cartilage, par exemple. Liée à d'autres atomes (aluminium, magnésium, calcium, etc.), la silice forme des silicates qui constituent l'essentiel de l'écorce et du manteau terrestres.

Différentes silices : quartz, silice colloïdale…

À l'état libre, la silice existe sous deux formes :

  • une forme cristalline : quartz, cristobalite, tridymite, etc. ;
  • une forme amorphe : terre diatomée (naturelle), gel de silice (artificiel), silice colloïdale (artificielle), etc.

Utilisations de la silice

La silice amorphe peut être utilisée comme agent abrasif ou se révéler efficace (terre de diatomée) dans la lutte contre les insectes nuisibles (puces, tiques, punaises de lit, etc.).

La silice cristalline, quant à elle, est utilisée pour la fabrication du verre. On la retrouve aussi dans divers autres procédés industriels et elle est présente dans de nombreux produits tels que les bétons, les enduits de façade, etc.

Silice et risque de cancer

C'est la forme cristalline de la silice qui présente des dangers pour la santé humaine. En France, elle est d'ailleurs classée comme substance cancérogène avérée pour les cancers broncho-pulmonaires.

L'inhalation de silice peut aussi provoquer d'autres maladies, la plus connue étant la silicose, une infection pulmonaire grave que l'on observe fréquemment chez les mineurs de fond.

L'oyat, la graminée qui stabilise des dunes du littoral  Implantée jadis sur le littoral dans les Landes et dans le département du Nord dans le but de stabiliser les dunes, l'oyat est une graminée adaptée à la sécheresse. L'enroulement de ses feuilles, garnies de petits poils, réduit l'évaporation, donc la perte d'eau. Ses rhizomes la maintiennent très bien dans un sol meuble et constituent également des réserves pour la plante. © MNHN