L’ardoise est un schiste particulier, un schiste argileux à grains fins et homogènes qui peut parfois présenter un aspect légèrement satiné. © makamuki0, Pixabay, CC0 Public Domain

Planète

Schistes

DéfinitionClassé sous :géologie , schiste , gaz de schiste
 

Le terme de schistes apparaît en géologie. Il ne désigne pas une roche précise mais plutôt une texture de roche particulière. Celle de roches présentant un débit en feuillets plus ou moins minces, ondulés ou irréguliers, suivant des plans de schistosité. On appelle ainsi les plans suivant lesquels les minéraux constitutifs de la roche sont orientés parallèlement les uns par rapport aux autres sous l'influence de contraintes tectoniques.

Les schistes sont associés aux zones de métamorphisme général. Ce sont des roches métamorphiques formées en profondeur par la pression et la température à partir de roches préexistantes. Les schistes peuvent présenter des natures différentes (schistes ardoisiers, schistes chloriteux, talcschistes, etc.) mais beaucoup sont issus du métamorphisme de degré moyen d'argiles anciennes. On y retrouve souvent du mica. Ils contiennent aussi d'autres minéraux qui donnent aux schistes des couleurs et des textures diverses. Globalement, les schistes présentent un aspect feuilleté, lisse et brillant.

La structure feuilletée et fracturée du schiste permet aux racines de la vigne de s’infiltrer dans le sol en profondeur pour profiter des eaux de pluie et des minéraux qui s’y trouvent. © Pexels, Pixabay, CC0 Public Domain

Gaz de schistes : un terme qui prête à confusion

Si le terme de schiste désigne bien, pour les géologues, une roche métamorphique, il est parfois aussi employé pour qualifier une roche sédimentaire argileuse. Dans ce cas — et uniquement dans ce cas —, le schiste peut renfermer des hydrocarbures sous la forme de gaz que l'on appelle alors, les gaz de schistes.

De ce point de vue, le terme employé par les Anglo-saxons prête moins à confusion. Pour eux, les gaz de schistes sont des shale gas, le terme shale désignant spécifiquement et plus largement, les schistes sédimentaires.