Planète

Hydrolienne

DéfinitionClassé sous :énergie renouvelable , développement durable , Hydrolienne
Vue d'artiste du parc de démonstration hydrolien de Paimpol-Bréhat, au large de Ploubazlanec, près de Paimpol (Côtes-d'Armor, Bretagne). Ces turbines doivent extraire un peu de l'énergie cinétique exprimée par les courants de marée. © EDF

Une hydrolienne est un générateur d'électricité entraîné par un courant d'eau naturel, celui d'une rivière ou celui de la marée, ou encore par un courant marin stable. Une manière d'exploiter le potentiel de l'énergie marémotrice.

Avantage de l'hydrolienne

Ainsi, une hydrolienne fonctionne dans l'eau, un peu comme une éolienne fonctionne à l'air libre. Sauf que la densité de l'eau est près de 1.000 fois supérieure à celle de l'air. À vitesse égale, la puissance d'un flux d'eau est ainsi bien plus importante que celle d'un vent. De plus, les courants liés aux marées présentent l'avantage certain d'être prévisibles.

Fonctionnement de l’hydrolienne

Une hydrolienne donc, transforme l'énergie cinétique des courants marins en énergie électrique. À l'image de ce qui se passe pour une éolienne, une hydrolienne se compose d'une turbine mise en rotation par le mouvement de l'eau. Un alternateur, entraîné par la turbine, produit un courant électrique continu, transformé ensuite en courant alternatif. Les hydroliennes peuvent être installées sous la surface ou posées sur le fond.

Pour produire une puissance de 1 mégawatt (MW) avec une hydrolienne placée dans un courant de 2,5 mètres par seconde, la surface d'interception du courant doit être de l'ordre de 300 m2. Une telle surface correspond à une turbine d'un diamètre de 20 mètres, une limite haute (bien inférieure à celle des éoliennes) compte tenu des contraintes techniques de réalisation des hydroliennes.

Le potentiel énergétique de la France

Avec un potentiel estimé entre 3 et 5 gigawatts (GW), la France dispose du deuxième gisement énergétique hydrolien en Europe après le Royaume-Uni. Deux sites sont particulièrement prometteurs : celui du Raz Blanchard, à l'ouest de la pointe du Cotentin (Manche) et celui du passage du Fromveur, près de l'île d'Ouessant (Finistère).

La première hydrolienne de France, au large de Paimpol

Les hydroliennes sont des dispositifs encore assez récents et commencent seulement à être mis en place ou testés dans quelques pays. En France, la première hydrolienne, de 500 kW, a été installée en Bretagne entre Paimpol et l'île de Bréhat (Côtes-d'Armor), par 35 mètres de fond, en août 2011. En janvier 2016, une autre hydrolienne, de 1.000 tonnes et d'un diamètre de 16 mètres, a été déposée par 40 mètres de fond en face de l'île de Bréhat.

Des hydroliennes fluviales

Citons un autre exemple de projet, dans la Garonne.Durant l'été 2015, le dispositif a été testé dans le fleuve. Grâce à un courant de 2 mètres par seconde, une hydrolienne fluviale a ainsi produit 20 kW en puissance maximale.