Planète

Centrale marémotrice

DéfinitionClassé sous :énergie renouvelable , développement durable , Moulin à marée
Coupe du barrage de la centrale marémotrice de la Rance. En rouge, la turbine qui convertit en électricité l’énergie potentielle de l’eau accumulée lors de la marée haute. © Clipper, Wikimédia, cc by sa 3.0

Une centrale marémotrice est une unité de production d’électricité qui exploite une source d'énergie renouvelable : les marées.

L’exploitation des énergies marines est assez ancienne. Que ce soit grâce à des turbines, des hydroliennes ou des procédés plus modernes comme le Searev ou le Pelamis, la mer est capable de nous pourvoir en électricité. Jean-Luc Wingert, ingénieur-conseil en énergie et environnement, nous en dit plus sur ces procédés. © Futura-Sciences

Les flux et reflux d'eau sous l'action des marées, donc des forces gravitationnelles, peuvent en effet être utilisés indéfiniment pour actionner des roues de moulin à marée ou, dans le cas des centrales marémotrices, des turbines hydroélectriques. L'usine de la Rance, en France, fait partie de ces centrales qui exploitent le flux et le reflux des marées pour produire de l'électricité.

Centrale marémotrice : deux méthodes pour convertir l'énergie

Il existe deux techniques pour convertir l'énergie des marées en électricité : utiliser l'énergie potentielle de l'eau, grâce aux variations de niveau d'eau entre marée haute et marée basse, ou utiliser l'énergie cinétique des masses d'eau mises en mouvement par le flux et le reflux (courants de marée).

La première méthode est celle utilisée par les moulins à marée et les centrales comme celle de la Rance. Ces dernières impliquent généralement de grandes infrastructures dans des lieux où le marnage est très important. C'est le cas, par exemple, de la baie du Mont-Saint-Michel (estuaire de la Rance) ou de la baie de Fundy, où des centrales marémotrices exploitent un marnage d'environ dix mètres. L'ampleur de ces installations et leur situation dans des zones écologiquement importantes engendrent des coûts économiques et environnementaux conséquents qui limitent fortement le développement de cette technique.

En revanche, la seconde méthode est beaucoup plus prometteuse, tant vis-à-vis du nombre de sites exploitables que de l'impact environnemental. Les projets actuels de centrales marémotrices concernent donc la mise en place de parcs de turbines marines (hydroliennes) là où les courants de marée sont favorables.

Avantage des centrales marémotrices

L'avantage principal des centrales marémotrices (qui font partie des centrales hydroélectriques), en dehors de produire une énergie renouvelable, est d'assurer une production prédictible et régulière, contrairement aux centrales éoliennes ou photovoltaïques.