Planète

Biocarburant de deuxième génération

À quand du miscanthus dans les moteurs ? © Tony Atkin, Geograph, cc by sa 2.0

Les biocarburants de deuxième génération sont les successeurs des biocarburants actuels (dits de première génération) et sont appelés à résoudre le problème de la compétition avec la production alimentaire.

Les agrocarburants, produits à partir de la biomasse, visent à remplacer les carburants provenant d'énergies fossiles comme le pétrole. Jean-Luc Wingert, ingénieur-conseil en énergie et environnement, nous explique au cours de cette interview quels sont les enjeux de la production du carburant de demain. © Futura-Sciences

En n'utilisant que les parties non comestibles des plantes et les déchets agricoles, les biocarburants à base de lignine et de cellulose devraient permettre de produire, sur la même surface cultivée, à la fois des aliments et de l'énergie.

Le développement de cultures dédiées à base de végétaux très productifs et pouvant pousser dans des zones peu fertiles est aussi une solution. C'est le cas par exemple du jatropha (Jatropha curcas) et du miscanthus géant (Miscanthus x giganteus).

Les chercheurs et ingénieurs tentent de parvenir à ce résultat par des procédés chimiques (filière biomass to liquid) ou biologiques, notamment en ayant recours à des organismes génétiquement modifiés capables de dégrader la cellulose (levures, bactéries).

La production de biocarburant à partir d'algues est une autre possibilité explorée. La biomasse algale est en effet peu exploitée, et n'entre pas en concurrence avec les cultures pour les terres arables et l'eau douce. Parfois qualifiés de biocarburants de troisième génération, les biocarburants à base d'algues pourraient en outre être un moyen de valoriser les marées vertes.

Cela vous intéressera aussi