Planète

Récupération assistée du pétrole

DéfinitionClassé sous :développement durable , géologie , pétrole
Les rendements de l’exploitation pétrolière de Lost Hills continuent à s’accroître, contrairement à ceux des autres champs de pétrole de Californie, grâce à l’EOR. © Richard Masoner CC by-sa 2.0

La récupération assistée du pétrole (RAP), ou Enhanced oil recovery (EOR) en anglais, est l'ensemble des techniques destinées à accroître les quantités d'hydrocarbures extraites d'un gisement.

Les quatre techniques de récupération assistée du pétrole

Il existe essentiellement quatre techniques différentes pour améliorer la récupération du pétrole et extraire 30 à 60 % du stock, au lieu des 20-40 % récupérables avec les méthodes conventionnelles.

  • Tout d'abord, il est possible d'injecter des gaz (gaz naturel, azote, CO2) dans le puits pour augmenter la pression et, parfois, réduire la viscosité des hydrocarbures. Les gaz injectés demeurent piégés dans le puits. Cette technique peut donc associer récupération accrue de pétrole et stockage géologique de CO2.
  • Des solutions chimiques de diluant ou de surfactant peuvent aussi être employées pour réduire les tensions de surface et la pression capillaire dans les puits de pétrole.
  • L'injection de microorganismes sélectionnés est un moyen de réduire la longueur des chaînes carbonées tout en générant in situ des surfactants et du CO2 qui réduisent la viscosité du pétrole.
  • Enfin, l'injection de vapeur d'eau permet de réduire la viscosité et de vaporiser une fraction du pétrole.

Sans ces techniques, des centaines de milliards de mètres cubes de pétrole ne pourraient être extraits des réservoirs géologiques.