Planète

Fertilisation des océans

DéfinitionClassé sous :développement durable , océanographie , géoingénierie
Bloom phytoplanctonique résultant d’une fertilisation naturelle de la mer d’Oman par les vents de sable riches en fer. © Nasa / GSFC / LaRC / JPL, MISR Team

La fertilisation des océans en fer est une technique de géoingénierie qui vise à stimuler artificiellement la pompe biologique à carbone.

Principe de la fertilisation des océans

Cette technique consiste à ensemencer les zones des océans pauvres en biomasse avec les nutriments qui limitent le développement de cette biomasse. Il s'agit le plus souvent du fer. Lors d'expérimentations, des bateaux ont donc déversé des tonnes de fer dans ces zones pour provoquer une efflorescence de phytoplancton.

Ces organismes sont censés fixer le CO2 par photosynthèse et le transférer vers le fond des océans par sédimentation de la matière organique, comme cela se produit dans les zones océaniques riches en biomasse. La théorie est que l'opération de fertilisation stimule ainsi la pompe biologique à carbone là où elle est peu active.

Questionnements sur cette technique

Toutefois, comme dans la plupart des tentatives de géoingénierie, la faisabilité économique et l'efficacité de cette technique sont incertaines, de même que les effets annexes sur les écosystèmes et l’environnement.