Planète

Corridor biologique

DéfinitionClassé sous :développement durable , corridor biologique , corridor écologique
Le parc naturel du Grand Canyon (Etats-Unis) forme, avec ses zones humides, un corridor biologique pour certains amphibiens comme le crapaud Anaxyrus punctatus. © Ken Lund CC by-sa 2.0

Un corridor biologique est l'ensemble des habitats nécessaires à la réalisation des cycles vitaux (reproduction, croissance, refuge...) d'une espèce qui sont reliés fonctionnellement entre eux.

Ainsi, une série de mares temporaires, de fossés, de haies et de massifs forestiers constitue un corridor biologique pour le crapaud commun s'il peut s'y déplacer sans risque particulier de mortalité. Si une route très fréquentée sépare une mare du reste des éléments, celle-ci est exclue du corridor. Un crapauduc (passage à crapaud) pourra éventuellement restaurer la connexion entre cette mare et le reste du corridor.

Les corridors biologiques sont donc très importants pour la conservation de la biodiversité et des écosystèmes, puisqu'ils permettent à une espèce de se reproduire et assurent les échanges d'individus et de gènes entre plusieurs populations. Ils contribuent ainsi à la diversité génétique de l'espèce et à la recolonisation des milieux en cas de perturbation (incendie, tempête...).

L'ensemble des corridors biologiques des espèces inféodées à un même milieu (forêt, zone humide, etc.) forme un corridor écologique.

Cela vous intéressera aussi