Planète

Créationnisme

DéfinitionClassé sous :classification du vivant , origine du monde , création du monde
 
Le créationnisme est une vieille hypothèse déjà en vigueur à l'époque de Charles Darwin. Mais sa théorie de l'évolution, appuyée sur l'observation de nombreux fossiles à travers le monde et d'animaux contemporains, ainsi que sur la sélection artificielle pratiquée par les éleveurs, est aujourd'hui reconnue par la quasi-totalité des biologistes. Pourtant, elle est l'objet, notamment aux États-Unis, de violentes attaques créationnistes, qui tentent d'intégrer leur théorie dans le cursus scolaire. © J. Cameron, DP

Le créationnisme correspond à une hypothèse non scientifique (voire pseudoscientifique) qui tend à expliquer l'origine des espèces vivantes par l'acte de création de Dieu. Par définition, ce concept s'oppose au transformisme, décrit par Jean-Baptiste de Lamarck en 1809, ou redéfini en 1859 par Darwin sous le terme d'évolution contrôlée par les mécanismes de sélection naturelle. En certains points du monde, notamment aux États-Unis, les créationnistes tentent d'imposer leur point de vue comme scientifique et demandent à ce que les principes qu'ils défendent soient enseignés au même titre que la théorie évolutionniste. Un violent débat divise les deux points de vue depuis plus de 150 ans maintenant, même si, aux yeux de la science, seul l'évolutionnisme est accepté.

Alors que certains créationnistes s'attachent à suivre littéralement les explications données dans les textes sacrés, il existe des formes plus modernes, qui intègrent l'idée d'une évolution des espèces, bien que celle-ci serait dirigée par une entité supérieure (Dieu par exemple) pour mener au monde tel qu'il est actuellement. On parle alors de dessein intelligent, hypothèse qui ne repose sur aucune preuve scientifique, si ce n'est celles qui concernent l'évolution.

Le créationnisme le plus littéral

Dans les formes les plus rigoristes du créationnisme, les partisans croient en un monde créé exactement tel qu'il est décrit dans la Genèse. Ainsi, selon eux, la Terre et les êtres vivants qui s'y trouvent ont été créés en l'espace de six jours il y a environ 6.000 ans par Dieu. Les Hommes descendent tous d'Adam et Ève, qui vivaient notamment au milieu d'espèces aujourd'hui disparues, comme les dinosaures.

Ces faits sont rejetés par la communauté scientifique, qui, rappelons-le, considère que la Terre a 4,6 milliards d'années, que les êtres vivants n'ont cessé de se diversifier depuis l'apparition de la vie (datée d'environ 3,8 milliards d'années), que les derniers dinosaures se sont éteints il y a 65 millions d'années, soit 63 millions d'années avant que les premiers Hommes, dont Homo habilis, ne façonnent l'outil en Afrique de l'Est.

Le créationnisme « scientifique » : le dessein intelligent

Le créationnisme existe sous une forme qualifiée de « scientifique » par ses adeptes, car elle tente de justifier ses positions à l'aide d'un argumentaire qui se veut scientifique. Mais celui-ci s'en trouve limité. Car si le créationnisme « scientifique » reconnaît l'idée d'évolution et adopte une position plus proche de la vision scientifique des événements, il considère malgré tout que celle-ci est soumise aux plans, ou aux desseins, d'un « architecte » qui contrôlerait tout le processus. Il est important de préciser qu'aucun élément scientifique ne permet d'étayer cette hypothèse.

Cela vous intéressera aussi