Sapin de Nordmann. © Arthur Chapma, Flickr by-nc-sa 3.0

Planète

Sapin de Nordmann

DéfinitionClassé sous :botanique , sapin , arbre

Le sapin de Nordmann est un conifère pouvant atteindre 40 à 50 mètres de hauteur. Il s'agit d'un arbre très utilisé pour effectuer des reboisements en basse altitude.

Le sapin de Nordmann est souvent utilisé en tant qu'arbre de Noël. © Fotophilius, Flickr by nc-sa 3.0

Appellations : sapin de Nordmann, sapin du Caucase…

Le sapin de Nordmann (Abies nordmanniana), de la famille des pinacées, s'appelle également « sapin du Caucase », du fait de ses origines géographiques.

Description botanique du sapin de Nordmann

Cette espèce a un port majestueux, conique puis cylindrique. Son écorce est grise, lisse, mais avec une tendance à se fissurer en plaques en prenant de l'âge. Son feuillage persistant présente des aiguilles plates, de 1,5 à 3 centimètres de longueur, avec un dessus vert foncé et un dessous vert glauque, avec deux bandes blanches bien apparentes. En automne, ses fleurs mâles se présentent sous la forme de petits chatons dressés, jaunâtres ou rougeâtres. Ses fleurs femelles sont des cônes verdâtres, regroupées à la cime de l'arbre. Ses fruits sont des cônes cylindriques de 15 centimètres de longueur, vert clair et passant au brun à maturité en octobre-novembre.

Un champ de sapins de Nordmann. © AFSNN

Origines du sapin de Nordmann

Ce sapin provient des régions tempérées d'Asie occidentale (Caucase, Géorgie, Russie, Arménie, etc). Il a été introduit en Europe au milieu du XIXe siècle par un botaniste qui lui a laissé son nom, Alexander von Nordmann.

Exigences culturales du sapin de Nordmann

Le sapin de Nordmann se développe bien dans les forêts montagneuses, à des altitudes comprises entre 1.000 et 2.000 mètres, sous un climat de type continental assez humide. Il supporte les sols calcaires, ainsi que la sécheresse.

Utilisation du sapin de Nordmann 

Il s'agit d'un arbre d'ornement apprécié dans les parcs publics et les grands jardins. Il est par ailleurs très utilisé comme sapin de Noël car contrairement à l'épicéa, il ne perd pas trop vite ses aiguilles lorsqu'il est exposé à la chaleur des logements. Son bois blanc est également utilisé dans le domaine de la construction et pour la production de pâte à papier.