Le pommier d'ornement fait partie de la famille des rosacées. © LBaphoto, Flickr CC by nd 2.0

Planète

Pommier d’ornement

DéfinitionClassé sous :botanique , arbre , pommier

Le pommier d'ornement est un petit arbre de 7 à 10 m de hauteur pour 4 m d'étalement, cultivé essentiellement pour son aspect décoratif.

Appellations

Le pommier d'ornement (Malus perpetu 'Everest'), de la famille des rosacées, s'appelle également « pommier à fleurs ».

Description botanique du pommier d’ornement

Le port de cet arbre est ovoïde et régulier dans sa jeunesse, pour devenir ensuite plus large et souple, avec des branches ayant tendance à s'étaler et à retomber. Son écorce brun-gris devient écailleuse avec l'âge. Ses feuilles caduques mesurent 6 à 8 cm de longueur, de forme ovale, d'une couleur vert foncé sur leur dessus et plus clair en dessous. Ce feuillage vire au jaune en automne. En avril-mai, cet arbre produit d'abondants petits bouquets de 4 à 8 fleurs chacun, blanches et issues de boutons rouges. Pendant l'été, de nombreux petits fruits rouge orangé, de 2 à 3 cm de diamètre, se forment pour perdurer sur l'arbre tout l'hiver.

Origines

Cet arbre est originaire d'Asie et d'Amérique du Nord.

Exigences culturales du pommier d’ornement

Cette espèce apprécie un sol assez fertile, frais, mais bien drainé, de préférence limoneux ou silicoargileux. Elle se comporte bien dans les terrains calcaires. Elle redoute une sécheresse excessive, les terres trop pauvres et les sols marécageux. Il lui faut une exposition ensoleillée ou mi-ombragée.

Utilisation

Le pommier d'ornement présente des qualités ornementales intéressantes, avec un emploi pour constituer des haies libres et dans un jardin de pommiers à fruits comestibles car il s'agit d'un excellent pollinisateur. Son bois est recherché en ébénisterie, malgré son odeur forte d'amande amère qui le fait surnommer « bois puant ».

Auteur : Michel Caron