Alignement de peupliers grisards. © comprensivosaonara.it

Planète

Peuplier grisard

DéfinitionClassé sous :botanique , arbre , forêt

Le peuplier grisard est un hybride naturel du tremble et du peuplier blanc. Il présente des caractères de l'une et l'autre des deux espèces et, ce qui est rare pour un hybride, il produit des graines fertiles. Sa dimension à l'âge adulte peut atteindre 20 à 30 mètres.

Le peuplier grisard, de la famille des salicacées. © Jean-Pol Grandmont, Wikipédia Commons 3.0 unported

Appellations 

Le peuplier grisard (Populus canescens), appartenant à la famille des salicacées, se nomme également « ypréau » et « peuplier blanc de Hollande ». Son nom vient du feutre grisâtre que présente la face inférieure de ses feuilles lorsqu'elles sont jeunes.

Feuille de peuplier grisard. © commanster.eu

Description botanique

La silhouette de cette essence est massive et à cime large et arrondie, ce qui n'est pas le cas de son cousin, le peuplier blanc classique. Son écorce est blanchâtre, avec des lignes noires et l'apparition progressive de crevasses. Ses feuilles, caduques et pubescentes, ont une allure pouvant varier sur un même arbre, en étant ovales ou arrondies, crénelées ou un peu lobées. Ses jeunes rameaux sont eux aussi pubescents. Il s'agit d'une espèce dioïque, avec des chatons mâles et femelles, mesurant 3 à 4 centimètres et apparaissant en mars-avril. Ses bourgeons sont ovoïdes.

Fleur femelle de peuplier grisard. © commanster.eu

Origines

Cet arbre peu fréquent se rencontre un peu partout, à l'état naturel ou planté, avec une présence dans toute l'Europe, allant de la façade atlantique à la Russie occidentale. En France, on le rencontre surtout dans le nord-est, le long des cours d'eau et dans les forêts dégradées humides. 

Exigences culturales 

Le peuplier grisard s'adapte à tous les sols et résiste au froid. Il préfère croître en pleine lumière, en présence d'humidité.

Utilisation 

Le peuplier grisard se développe rapidement et sa cime élégante en fait une espèce utilisée pour l'ornement, dans certaines villes. Son bois, léger et blanc, est surtout utilisé pour la fabrication des caissettes utilisées sur les marchés.

Auteur : Michel Caron