Figuier. © Manuel M Ramos, Flickr CC by nc-sa 2.0

Planète

Figuier

DéfinitionClassé sous :botanique , arbre , moracées

Peu d'arbres sont entourés d'autant de légendes et de mythes que le figuier ! Cet arbre, qui mesure 4 à 8 m de hauteur, est cultivé depuis fort longtemps dans un bon nombre de pays.

Ficus carica. © Dingilingi, Flickr CC by nc-sa 2.0

Appellations

Le figuier (Ficus carica) est un arbre de la famille des moracées.

Description botanique du figuier

C'est un arbre décoratif et à cime très étalée. Son écorce est lisse et peu fissurée, de couleur gris pâle. Ses rameaux contiennent du latex. Son feuillage caduc comprend de grandes feuilles, larges de 25 cm, épaisses, coriaces, à 3 à 5 lobes profonds, à bord lisse, veloutées en dessous et rugueuses sur le dessus. Il s'agit d'une espèce monoïque, avec des fleurs nombreuses insérées dans un réceptacle charnu. Ses fruits, de couleur vert jaunâtre (figues blanches) ou mauve foncé (figues violettes), poussent en juin-septembre en bout de rameaux.

La figue, fruit du figuier. © Ahmad Gharbeia, Flickr CC by nc-sa 2.0

Origines

Cet arbre est originaire du Moyen-Orient et des bords de la Méditerranée, où il prospère toujours. Les Égyptiens, les Grecs et les Romains l'ont beaucoup cultivé et même vénéré. Il se développe depuis quelque temps, grâce à la sélection de variétés moins exigeantes en chaleur, en Bretagne et dans le Bassin parisien.

Exigences culturales du figuier

Le figuier est peu exigeant en matière de sol, même s'il préfère des terres calcaires et bien drainées. Il réclame du soleil et se contente de faibles pluviométries.

Utilisation

Le figuier est cultivé avant tout pour ses fruits, toujours délicieux.

Auteur : Michel Caron