Le cerisier est aussi nommé « griottier ». © Eddy Chang, Flickr CC by nc-nd 2.0

Planète

Cerisier

DéfinitionClassé sous :botanique , médecine , arbre

Le cerisier est l'un des arbres fruitiers les plus courants de nos vergers. Sa taille oscille entre 5 et 10 m, sur près de 5 à 6 m d'étalement. C'est une espèce arboricole d'origine asiatique, cultivée pour ses fruits dans le monde entier. Il en existe de nombreuses variétés. Cet arbre aux branches souvent retombantes a des feuilles d'un vert intense, brillantes et dentelées, et il produit des petites fleurs blanches.

Prunus cerasus. © Nathan Duckworth, Flickr CC by nc-nd 2.0

Appellations

Le cerisier (Prunus cerasus) fait partir de la famille des rosacées. On l'appelle également « griottier ».

Description botanique du cerisier

Le port de cet arbre varie selon ses nombreuses variétés. Il est grand et élancé pour les bigarreaux et les guignes, petit et étalé pour la griotte de Montmorency. Son écorce est lisse, de couleur brun rouge et se détachant en lambeaux circulaires avec l'âge. Ses feuilles caduques sont ovales, dentées, de 8 à 12 cm de longueur, de couleur vert foncé et virant au jaune et au rouge en automne. Cette espèce jouit d'une magnifique floraison en mars-avril, avec des fleurs blanches et groupées en petits bouquets.

Ses fruits sont charnus, sucrés et riches en vitamine C. Les pédoncules - ce que l'on appelle aussi les queues de cerises - sont utilisés en phytothérapie. Ils sont cueillis sur des fruits mûrs et séchés, et s'utilisent en infusion pour soulager les bronchites et les diarrhées. Diurétiques, ces « queues de cerises » permettent également de préparer des tisanes très appréciées dans le cadre des régimes. Quant aux feuilles, elles auraient des propriétés pour lutter contre l'anémie.

Le cerisier est un arbre fruitier. © muufi, Flickr CC by nc sa 2.0

Origines

Le cerisier à fruits était cultivé, dans l'Antiquité, en Grèce, dans l'Empire romain et en Asie mineure (Anatolie, Caucase) et un peu en Chine. Il est actuellement bien développé dans de nombreux pays.

Exigences culturales du cerisier

Le cerisier s'adapte pratiquement à tous les climats et demande peu d'entretien ni d'arrosages particuliers. Il préfère quand même le plein soleil, mais accepte aussi la mi-ombre. Il supporte assez mal la sécheresse et les terres trop humides.

Utilisation du cerisier et apports nutritionnels de la cerise

Le cerisier est cultivé pour ses fruits, mais il en existe aussi des variétés cultivées pour leurs qualités ornementales, essentiellement au Japon. 

Le fruit du cerisier est naturellement, la cerise ! Celle-ci est consommée fraîche ou sous diverses formes de conserve. Elle est également utilisée dans de nombreuses préparations en pâtisserie, pour la confection de confitures ou de sirops. Mais cela nous éloigne quelque peu de la phytothérapie...

Riche en fer et en calcium, la cerise est conseillée en cas de troubles digestifs ou hépatiques. Enfin le bois du cerisier, dur et coloré, est employé dans l'industrie de la gravure et de l'ébénisterie.

Auteur : Michel Caron