Le carya amer. © Tie Guy II, Flickr CC by 2.0

Planète

Carya amer

DéfinitionClassé sous :botanique , arbre , jugnandacées

Le carya amer est un arbre pouvant atteindre 35 m de hauteur. On le trouve un peu partout en France, notamment dans la région parisienne.

Noyer amer. © glowingz, Flickr CC by nc-sa 2.0

Appellations 

Le carya amer (Carya cordiformis) appartient à la famille des jugnandacées. On l'appelle également « carya cordiforme », « noyer des marais », « noyer amer » et « noyer dur ».

Description botanique du carya amer

Le houppier de cette espèce présente une forme ovoïde. Ses branches supérieures sont verticales et s'abaissent progressivement avec l'âge. Lorsque cet arbre est jeune, son écorce est lisse, grisâtre et maculée verticalement de taches brunâtres. Avec l'âge, son écorce devient brun clair et progressivement rugueuse, marquée de crevasses. Ses feuilles caduques, pétiolées, composées, alternes, imparipennées, mesurent jusqu'à 25 cm de longueur et possèdent 7 à 11 folioles, de couleur vert foncé à leur face supérieure et vert clair à leur face inférieure. En automne, ce feuillage devient jaune. Ses fleurs s'épanouissent en mai-juin. Cet arbre est monoïque, ses fleurs femelles formant de petits bouquets dressés tandis que ses fleurs mâles, situées à l'aisselle des feuilles, sont réunies en chatons pendants, de 8 à 10 cm de longueur. Ses fruits globuleux, en fin d'automne, se présentent sous forme d'une drupe de 2 à 3 cm de diamètre. Le brou, vert et peu épais, protège un noyau qui renferme une amande à haute teneur en tanin et au goût amer.

Carya cordiformis. © Jamie Richmond, Flickr CC by 2.0

Origines 

Cet arbre est originaire de la partie orientale de l'Amérique du Nord, du sud du Canada jusqu'au Texas. Il a été introduit en Europe au milieu du XVIIIe siècle.

Exigences culturales du carya amer

Cette espèce apprécie les sols humides, bien drainés et fertiles, avec un ensoleillement suffisant, mais pas excessif. Cependant dans son aire de répartition, on peut le rencontrer également sur des terres arides et pauvres en éléments nutritifs.

Utilisation 

Le bois du carya amer ressemble à celui du frêne, avec une qualité moindre. Ce bois dégage un agréable parfum lorsqu'il brûle.

Auteur Michel Caron