Sur Pig Beach, les cochons vont à la plage. © Caitlin Chock, Fotolia

Planète

Top 10 des îles envahies par des animaux

ActualitéClassé sous :zoologie , ile , cochon

Îles aux lapins, aux chats, aux cochons, aux singes ou aux poneys... À travers le monde, des animaux en liberté ont conquis des territoires insulaires, parfois jusqu'à les envahir. En voici dix exemples parmi les plus connus.

Souvent par accident et fréquemment à cause des activités humaines, des îles ont pu être envahies par une espèce animale, attirant alors de nombreux touristes par leur originalité. Petit tour du monde de ces lieux très particuliers.

1. Okunoshima (Japon) : l’île aux lapins

Okunoshima est une île japonaise située au large d'Hiroshima, accessible en ferry. C'est sur cette ancienne base scientifique militaire qu'étaient testés des gaz toxiques utilisés comme armes chimiques pendant la seconde guerre mondiale. L'île est aussi un lieu de mémoire, elle abrite un musée qui retrace son passé.

Les lapins ont désormais envahi l'espace, profitant de l'absence de prédateurs. Deux hypothèses expliqueraient l'origine de ces lapins : ils pourraient être les descendants des animaux servant à tester des produits toxiques ou seraient issus d'une petite population abandonnée sur l'île par des écoliers.

Les lapins ont envahi l’île Okunoshima. © Megumi, Fotolia

2. Kauai (Hawaï) : l’île Jardin ou île aux poules

Kauai est une île de l'archipel d'Hawaï qui a été touchée par l'ouragan Iniki en 1992, causant de nombreux dégâts et détruisant des élevages de poules. Les animaux dispersés dans la nature se sont reproduits rapidement et, aujourd'hui, l'île compte des milliers de coqs, poules et poulets errants. Des scientifiques se sont intéressé au génome de ces poules pour retracer leur histoire évolutive.

3. Pig Beach (Bahamas) : l’île aux verrats où les cochons vont à la plage

Les cochons qui se baignent à la plage de cette île inhabitée des Bahamas (îles Exumas) sont une véritable attraction touristique. Mais début 2017, une partie de ces cochons seraient morts, peut-être en raison de la nourriture apportée par des touristes, comme le rapporte le Washington Post.

4. Seal Island (Afrique du sud) : l’île aux phoques

Seal Island est une petite île rocheuse d'Afrique du sud où viennent se réfugier des milliers d'otaries à fourrure qui cherchent à échapper aux requins.

Les otaries se réfugient sur leur île, Seal Island, pour échapper aux requins. © anitasstudio, Fotolia

5. Tashiro-jima (Japon) : l’île aux chats

Les chats, plus nombreux que les humains sur cette île, servaient autrefois à tuer les souris, capables de décimer les élevages de vers à soie. Mais quand cette culture a disparu, la population de chats a grossi. Les chiens ne sont pas admis sur l'île Tashio-jima qui accueille de nombreux touristes venant rendre visite aux chats.

6. Gough Island : une île envahie par des souris

Gough Island est une île inhabitée située dans l'océan Pacifique sud qui abrite des oiseaux rares, comme l'albatros de Tristan da Cunha. Mais la faune locale est menacée par une espèce invasive introduite accidentellement : des souris apportées par des marins au 19e siècle, qui ont colonisé toute l'île. Les rongeurs détruisent les œufs. Un programme de préservation des espèces menacées est en cours sur l'île.

7. Miyajima (Japon) et ses daims

Cette île sacrée du Japon abrite le sanctuaire d'Itsukushima, mais aussi une population importante de daims qui ne sont pas effrayés par la présence des touristes.

8. Assateague Island (Maryland) et ses chevaux

Assateague est une île des États-Unis (en Virginie) connue pour ses troupeaux de chevaux sauvages. Elle héberge une race de poney appelé Chincoteague. Ces animaux seraient les descendants de chevaux domestiques retournés à l'état sauvage.

Des chevaux vivent en liberté sur Assateague. © James, Fotolia

9. Cayo Santiago (Porto Rico) : l’île aux singes

Cayo Santiago est une petite île au large de la côte sud-est de Porto Rico qui abrite une station de recherche avec environ un millier de macaques rhésus en liberté. Les animaux sont les descendants directs de 409 singes amenés dans l'île en 1938.

10. L’île Christmas (Australie) et ses crabes

Située dans l'océan Indien, cette île australienne est un lieu de passage pour des migrants qui cherchent à gagner l'Australie. L'île Christmas héberge un centre de détention. Elle est connue pour une migration spectaculaire de crabes rouges qui quittent la forêt pour aller vers la côte chaque année d'octobre à novembre pour aller pondre.

  • Certaines espèces peuvent pulluler sur une île, en l'absence de prédateurs.
  • Ces îles sont souvent une attraction touristique.
  • Le développement excessif d'une espèce peut déséquilibrer l'écosystème.
Cela vous intéressera aussi

Le mystère de l'île de Pâques avec Antoine  Antoine fait escale sur l'île de Pâques, Rapa Nui en polynésien, dans l'océan Pacifique. Il nous fait découvrir les statues géantes, ou moaïs, déconcertantes jusqu'à enflammer les imaginations. Aujourd'hui, comme nous le rappelle Antoine, l'inspiration qui nous vient devant cette terre désertifiée est celle d'un parallèle avec notre planète, maltraitée par l'humanité.