Planète

L'éléphant de Sumatra en danger critique d'extinction

ActualitéClassé sous :zoologie , éléphant , éléphant de Sumatra

« Éteint à l'état sauvage », c'est la prochaine étape pour l'éléphant de Sumatra. Cette sous-espèce vient d'être déclassée par l'UICN et placée dans la catégorie des espèces en danger critique d'extinction. Une importante réduction de l'habitat ces 25 dernières années en est la principale cause.

Il existe quatre sous-espèces d'éléphants d'Asie encore vivantes, et deux éteintes. © egonwegh, Flickr, cc by nd 2.0

Triste nouvelle. Le statut de l'éléphant de Sumatra, Elephas maximus sumatranus, vient d'être dégradé. On ne lui a pas enlevé un A, mais environ deux tiers de son habitat, si bien qu'il fait maintenant partie de la catégorie des espèces en danger critique d'extinction, selon l'Union internationale de la conservation de la nature (UICN). C'est le dernier rang avant « éteint à l'état sauvage ».

L'éléphant de Sumatra est une sous-espèce de l'éléphant d'Asie, Elephas maximus. Il vit, comme son nom l'indique, sur l'île de Sumatra (en Indonésie) et on compte environ 2.800 individus, qui jusqu'à présent avaient été classés sur la liste rouge de l’UICN, au sein de la catégorie des espèces en danger.

Plus de deux tiers de l'habitat détruit

Pourquoi ce déclassement ? Principalement à cause de la déforestation. L'Indonésie est très friande de la culture du palmier à huile ou d'essences destinées à la production de papier. Et les arbres de la forêt, habitat privilégié de cet animal, tombent à une vitesse incroyable pour laisser place à ces essences. Depuis 25 ans, le pachyderme a perdu 69 % de son aire de répartition et sa population a été divisée par deux.

L'éléphant de Sumatra est en danger critique d'extinction. © WWF Indonésie/Samsul Komar

Pourtant, l'animal est protégé par la loi locale, mais 85 % de son habitat se trouve sur des zones qui ne sont pas prises en compte par cette loi ! C'est cette portion qui est susceptible d'être transformée en plantations. Si aucune décision n'est prise pour enrayer la conversion de la forêt, l'éléphant de Sumatra pourrait disparaître dans quelques décennies.

Pour preuve, il a déjà partiellement disparu de deux régions. Des recensements réalisés en 2005 et 2009 ont mis en évidence l'extinction depuis le milieu des années 1980 de six groupes dans celle de Riau (centre-est) et de neuf dans la province de Lampung (extrême sud-est de l'île).

L'éléphant de Sumatra n'est pas le seul en danger

C'est pour cela que le WWF a réclamé un moratoire sur la déforestation des zones occupées par cette sous-espèce, jusqu'à ce qu'un plan de conservation soit mis en place. Et il ne s'agit pas de protéger uniquement l'éléphant.

En Indonésie, de nombreux être vivants voient leur population diminuer drastiquement, notamment à cause de la déforestation, mais également en raison de la chasse, du braconnage, etc. Certains singes de l'île de Bornéo sont en danger, le tigre de Sumatra également. Les populations des rhinocéros de Java et de Sumatra sont aussi à la baisse, victimes du trafic de leur corne.

Face à l'espoir économique que représentent les industries du papier et de l'huile de palme, il n'est pas sûr que l'appel de l'ONG soit entendu...